Un virus caché dans le logiciel CCleaner

Par Emilia CAPITAINE
le 18 septembre 2017
 0
Des hackers ont réussi à insérer un malware dans le logiciel CCleaner. Pour cela, ils sont passés par les serveurs de téléchargement d'Avast.

Une méthode qui semble de plus en plus plébiscitée par les hackers : pour diffuser les malwares, les hackers ciblent les dispositifs de mise à jour.

CCleaner infesté par un virus



Des hackers ont réussi à déjouer la sécurité du logiciel CCleaner : un malware a été injecté dans l'application antivirus, infectant des millions d'utilisateurs. Ce sont des chercheurs de Ciscos Talos qui ont découvert la faille. Selon eux, les serveurs de téléchargement utilisés par Avast (la société qui possède CCleaner) ont été compromis et ont distribué le malware à l'intérieur de CCleaner.

CCleaner a été téléchargé plus de 2 milliards de fois, d'après Avast, ce qui en fait une cible de premier choix pour les hackers. Si cette attaque a affecté 2,27 millions d'utilisateurs, Avast Piliform a indiqué que la menace avait été éliminée avant d'avoir causé du tort aux personnes concernées.

01F4000008714214-photo-ccleaner.jpg


Les serveurs de mise à jour : nouvelle cible des hackers



Cette attaque est quelque peu inhabituelle, dans la mesure où les utilisateurs font confiance aux logiciels de ce type, censés les aider à se débarrasser ce genre de malwares. « En exploitant la relation de confiance entre les éditeurs de logiciels et les utilisateurs de ces logiciels, les pirates peuvent bénéficier de la confiance inhérente des utilisateurs dans les fichiers et serveurs web utilisés pour distribuer les mises à jour » explique Talos.

Plus tôt cette année, l'entreprise ukrainienne MeDoc a été attaquée et ses serveurs de mise à jour ont été utilisés pour diffuser le virus Petya. Il semblerait que les hackers ciblent ces points de distribution pour diffuser plus facilement les malwares, au lieu d'utiliser la méthode plus traditionnelle qui consiste à attaquer des dispositifs individuels. A n'en pas douter, cette nouvelle tendance sera surveillée de près par les experts en sécurité...


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Le Sri Lanka bloque les principaux réseaux sociaux après la vague d'attentats
GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
scroll top