Un test pour savoir si votre ordi est espionné par la NSA

24 avril 2017 à 12h10
0
Le 14 avril 2017, les hackers du groupe Shadow Brokers ont dévoilé une série d'outils censés avoir été utilisés par la NSA (National Security Agency), une des agences de renseignement américaines, pour infecter et espionner des ordinateurs dans le monde entier. Ces outils utilisaient des failles présentes dans des versions antérieures et courantes de Microsoft. Parmi ceux-ci il y avait le malware DoublePulsar.

Microsoft s'est empressé d'annoncer au monde entier que les failles utilisées par la NSA avaient été comblées, certaines depuis plusieurs années. Mais cela n'a pas rassuré les spécialistes de la sécurité informatique.

DoublePulsar : un malware pour télécharger d'autres malwares

L'un des outils les plus puissants révélés par les Shadow Brokers est DoublePulsar. Il s'agit d'un malware développé par la NSA qui sert tout simplement de porte d'entrée à d'autres outils : une fois installé sur l'ordinateur de la cible il télécharge et installe d'autres malwares pour l'espionnage des données et des communications. Un véritable couteau suisse qui a encore de beaux jours devant lui.

Le malware s'installe via les ports SMB (Server Message Block) 445 ouverts. Selon la firme spécialisée dans la sécurité informatique Below0Day, pas moins de 5,5 millions d'ordinateurs connectés à Internet dans le monde peuvent encore être infectés par ce malware car ils n'ont pas installé les mises à jour de sécurité déployées par Microsoft pour combler les failles.

01F4000008465364-photo-spy-espion-data-big-bro-ban.jpg


Un test pour savoir si votre ordinateur est infecté

Si vous vous inquiétez de savoir si votre ordinateur a été infecté, il existe un outil. Malheureusement, il n'est pas facile d'utilisation et nécessite des connaissances poussées en informatique. Publié sur GitHub, il a été développé par Luke Jennings de l'entreprise spécialisée dans la sécurité informatique Coutercept. L'outil est spécialement conçu pour identifier DoublePulsar sur un système.

Below0Day a utilisé cet outil pour voir le niveau de propagation de DoublePulsar. Elle a twitté un graphique montrant près de 55.000 ordinateurs infectés. Les résultats des autres firmes de sécurité ayant fait le même test montrent des chiffres similaires, allant de 30.000 à plus de 100.000 ordinateurs infectés.




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
E-Power Roadster : BMW présente son tout premier concept de moto électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top