Windows : Microsoft publie une mise à jour d'urgence pour contrer le malware Flame

04 juin 2012 à 16h56
0
00FA000000056815-photo-logo-microsoft-windows.jpg
Microsoft a publié ce dimanche une mise jour d'urgence à destination de Windows, visant à corriger une faille qui permettait au malware Flame de détourner une signature numérique de l'éditeur pour faciliter son installation sur l'ordinateur.

La mise jour diffusée par Microsoft permet de corriger cette faille, que la firme de Redmond a signalé comme étant activement utilisée pour certifier la validité du malware Flame. En pratique, certains composants de ce virus, qui pèse environ 20 Mo - énorme pour une menace de ce type - sont identifiés comme étant signés par Microsoft, et donc légitimes, ce qui rend leur installation plus facile. Une manœuvre que le patch 2718704 corrige.

Que l'on se rassure néanmoins, cette menace, bien que très médiatisée depuis le début de la semaine dernière, n'en reste pas moins très ciblée et vise pour l'instant principalement l'Iran et d'autres pays du Moyen-Orient, même si des infections ont été détectées dans quelques pays d'Europe, comme l'Autriche. Même si ses origines et son fonctionnement précis sont encore à l'étude, la plupart des antivirus sont aujourd'hui en mesure de détecter et supprimer Flame.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top