L'Iran affirme avoir arrêté les auteurs de l'attaque Stuxnet

0
Le pays dévoile sa progression au sujet de l'enquête sur l'attaque du ver informatique Stuxnet. L'Iran annonce avoir déjà arrêté des espions qui seraient à l'origine de la propagation du malware. Même si le pays tient à rassurer la population sur le faible impact du ver sur les installations critiques, l'Iran ne précise pas s'il s'agit ou non des auteurs du virus.

00A0000000411405-photo-drapeau-iran.jpg
Lors d'une intervention télévisée, reprise par le New-York Times, le ministre du Renseignement Heydar Moslehi s'explique : « Je tiens à assurer à tous les citoyens que l'appareil de renseignement a actuellement une supervision complète sur le cyberespace et ne permettra pas une fuite ou destruction des activités nucléaires de notre pays ».

Rien sur l'identité, la nationalité ou la fonction des auteurs de l'attaque. L'Iran reste évasif sur ces points et préfère répéter que: « Ce virus a été créé il y a un an et a collecté des informations sur les ordinateurs industriels. Les ordinateurs personnels étaient les plus affectés par le malware ». Ainsi, pas moins de 30 000 adresses IP auraient été « infectées ». Aucune centrale nucléaire n'aurait donc été visée...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La console portable The Jungle dévoilée sur Internet : Panasonic serait-il derrière ? (MAJ)
Ceatec : le Wimax 2 veut pousser à 330 Mb/s d'ici 2012
L'OLPC lève $5,6 millions pour ses prochaines tablettes
Steve Ballmer : le Kinect aura sa place dans le Cloud, FourSquare est une
Internet Explorer : sous la barre des 50% de PDM dans le monde
Microsoft Lightspace : les interactions homme-machine prennent une autre dimension
Ceatec : Sharp présente l'IS03, smartphone Android et Felica
Ceatec : des nanotubes de carbone pour refroidir les processeurs... un jour peut-être
HLDS : le tout en un SSD et graveur DVD revient en v2
Gadget : Lucky Bums met des enceintes sur les bretelles des sacs à dos
Haut de page