L'Iran annonce avoir nettoyé Stuxnet

01 juin 2018 à 15h36
0
Après avoir expliqué qu'une centrale nucléaire du pays n'avait pas été touchée par le malware, cette fois, l'Iran annonce avoir nettoyé les postes... infectés par Stuxnet. Mohsen Hatam, vice-ministre de l'Industrie chargé de la planification estime que les postes touchés ont bien été nettoyés.

00A0000002700730-photo-worm-ver-malware-virus-cheval-troie-virus-logo-gb-sq.jpg
L'Iran fait volte-face après avoir nié une infection informatique virale, le pays, via son responsable explique que : « Ce virus a été créé il y a un an et a collecté des informations sur les ordinateurs industriels. Les ordinateurs personnels étaient les plus affectés par le malware ». Ainsi, ce serait pas moins de 30 000 adresses IP qui auraient été « infectées ».

Mohsen Hatam a donc démenti les informations sur le caractère dangereux du malware. Selon le responsable, le virus peut seulement collecter des informations avant de s'auto-détruire. Par cette méthode, Stuxnet aurait touché l'Iran, tout comme l'Inde, l'Indonésie ou le Pakistan.

Demeure la question de la protection des systèmes SCADA jugés critiques. Sur ce point, l'Iran dément clairement que des centrales nucléaires du pays aient été touchés par Stuxnet...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Open Invention Network :
Green House se lance dans les écouteurs en bois
Le quadruple Play d’Orange dans le viseur de l’autorité de la concurrence
Le BIOS est bientôt mort. Vive l'UEFI
Philips dévoile une nouvelle gamme de casques colorés
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Bonne et heureuse année 2009 à tous !
Platine Kiss DivX Ethernet disponible en France
Haut de page