L'Iran annonce avoir nettoyé Stuxnet

0
Après avoir expliqué qu'une centrale nucléaire du pays n'avait pas été touchée par le malware, cette fois, l'Iran annonce avoir nettoyé les postes... infectés par Stuxnet. Mohsen Hatam, vice-ministre de l'Industrie chargé de la planification estime que les postes touchés ont bien été nettoyés.

00A0000002700730-photo-worm-ver-malware-virus-cheval-troie-virus-logo-gb-sq.jpg
L'Iran fait volte-face après avoir nié une infection informatique virale, le pays, via son responsable explique que : « Ce virus a été créé il y a un an et a collecté des informations sur les ordinateurs industriels. Les ordinateurs personnels étaient les plus affectés par le malware ». Ainsi, ce serait pas moins de 30 000 adresses IP qui auraient été « infectées ».

Mohsen Hatam a donc démenti les informations sur le caractère dangereux du malware. Selon le responsable, le virus peut seulement collecter des informations avant de s'auto-détruire. Par cette méthode, Stuxnet aurait touché l'Iran, tout comme l'Inde, l'Indonésie ou le Pakistan.

Demeure la question de la protection des systèmes SCADA jugés critiques. Sur ce point, l'Iran dément clairement que des centrales nucléaires du pays aient été touchés par Stuxnet...
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page