L'Iran annonce avoir nettoyé Stuxnet

01 juin 2018 à 15h36
0
Après avoir expliqué qu'une centrale nucléaire du pays n'avait pas été touchée par le malware, cette fois, l'Iran annonce avoir nettoyé les postes... infectés par Stuxnet. Mohsen Hatam, vice-ministre de l'Industrie chargé de la planification estime que les postes touchés ont bien été nettoyés.

00A0000002700730-photo-worm-ver-malware-virus-cheval-troie-virus-logo-gb-sq.jpg
L'Iran fait volte-face après avoir nié une infection informatique virale, le pays, via son responsable explique que : « Ce virus a été créé il y a un an et a collecté des informations sur les ordinateurs industriels. Les ordinateurs personnels étaient les plus affectés par le malware ». Ainsi, ce serait pas moins de 30 000 adresses IP qui auraient été « infectées ».

Mohsen Hatam a donc démenti les informations sur le caractère dangereux du malware. Selon le responsable, le virus peut seulement collecter des informations avant de s'auto-détruire. Par cette méthode, Stuxnet aurait touché l'Iran, tout comme l'Inde, l'Indonésie ou le Pakistan.

Demeure la question de la protection des systèmes SCADA jugés critiques. Sur ce point, l'Iran dément clairement que des centrales nucléaires du pays aient été touchés par Stuxnet...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Mode de saisie : Google rachète BlindType
Apple valide une application utilisant BitTorrent sur l'App Store
Microsoft LifeCam Studio : une webcam 1080p en réponse à Logitech
Microsoft poursuit Motorola en justice pour ses smartphones Android
ACTA : dernier acte ?
Google étend la disponibilité de son raccourcisseur d'URL
Clubic Week : Hadopi, nous avons reçu le mail !
On refait le Mac - Samsung à l'assaut de l'iPad
Live Japon : au pays de Mixi, on aime aussi Twitter
Revue de presse : articles et tests de la semaine
Haut de page