Symantec met en garde contre le malware PoisonIvy

02 novembre 2011 à 11h26
0
Etude à l'appui, l'éditeur de sécurité a analysé plusieurs attaques récentes formées contre 48 entreprises. Ces cyber-attaques avaient pour but de collecter des données appartenant à la cible afin d'espionner son comportement ou de consulter ses éventuels brevets ou d'autres informations stratégiques.

00FA000000049880-photo-cheval-de-troie-trojan.jpg
Dans un rapport dédié (.pdf), Symantec met en lumière une série d'attaques baptisée « Nitro ». Selon l'éditeur, pas moins de 48 sociétés ont été visées entre juillet et septembre 2011. Certaines d'entre elles sont spécialisées dans l'industrie chimique, la fourniture de matériel militaire ou encore l'automobile. Aucun nom d'entreprise n'est donné mais l'attaque semble conséquente.

Dans les détails, l'éditeur précise que les postes ont été infectés par le cheval de Troie baptisé PoisonIvy grâce à un simple e-mail contenant le malware en pièce jointe. Une technique d'attaque très classique, le message en question se faisait passer pour une mise à jour de sécurité requise pour un Antivirus ou pour Flash Player. Lorsqu'une victime décide de télécharger ce fichier, ce cheval de Troie de type backdoor (ou porte dérobée) est alors en mesure de prendre le contrôle d'un programme ou d'un ordinateur à distance dans un environnement Windows.

Selon Symantec, cette attaque coordonnée pourrait trouver sa source en Chine. En effet, l'éditeur explique que son enquête l'a conduit à localiser un individu utilisant un serveur dédié virtuel (VPS) depuis ce pays. Précisément, cet internaute résiderait dans la région de Hebei et utiliserait le pseudonyme de « Covert Grove ».

De son côté, la Chine s'est récemment exprimé sur les critiques des Etats-Unis à son égard sur des sujets similaires. Agacé par les soupçons d'attaques à l'encontre de satellites américains, le ministère chinois des Affaires étrangères a sévèrement critiqué ses homologues. Le ministère a estimé que les informations contenues dans une note d'une Congrès des Etats-Unis « ne sont pas justes et ont des motivations cachées ». Au contraire, la Chine a considéré qu'elle était une victime régulière de cyber-attaques en rappelant qu'elle s'oppose à toute forme d'intervention informatique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top