Petya : la parade à ce nouveau ransomware

16 avril 2016 à 17h35
0
Depuis deux semaines environ sévit Petya, un ransomware conçu pour rendre inaccessibles vos données. Son but : vous soutirer de l'argent en échange d'une clé de déchiffrement. Heureusement, il existe un moyen d'éviter de passer à la caisse.

Cette actualité ayant rencontré un franc succès auprès de nos lecteurs, nous la republions ce WE afin que ceux qui ne l'auraient pas lu puissent également la consulter.

Détecté par le lab de G DATA le jeudi 24 mars, Petya chiffre l'ensemble de votre disque dur, contrairement aux Locky, CryptoWall et autres TeslaCrypt, qui ciblent certains fichiers. Une fois le petit exécutable activé (et caché sous la forme d'un CV dans un dossier Dropbox), le programme manipule le MBR, redémarre le système et, alors que les apparences laissent croire à une vérification « CheckDisk », classique en cas de redémarrage brutale, c'est en fait à un chiffrement de la MFT (pour master file table) que s'active Petya.

L'unité système est alors rendu inaccessible et un message apparaît, indiquant que la victime doit payer une rançon en se connectant à une adresse disponible sur le réseau Tor. Sur cette page, on vous indique que votre disque dur est chiffré via un algorithme fort et que si vous ne payez pas sous 7 jours, le prix de la rançon (0,99 bitcoin, soit environ 366 euros) est doublé.


Heureusement, ceux qui sont à l'origine de Petya ont misé avant tout sur ce message persuasif plus que sur le fameux « algorithme fort ». En réalité, le MFT est encodé en Base64, ce qui autorise un décodage sans trop de difficultés. Si vous avez été touché par ce virus, la marche à suivre est indiquée dans notre fiche dédiée :


Une nouvelle fois, on ne peut que vous inciter à faire très attention aux exécutables qui vous sont envoyés par mail ou via des liens : le danger est souvent au rendez-vous.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top