Un malware responsable d'un crash d'avion ?

23 août 2010 à 08h19
0
00C8000003476148-photo-spanair.jpg
En 2008, l'Espagne a connu son cinquième plus grand désastre aérien avec le crash, peu après son décollage, du vol 5022 de Spanair : un accident qui causa la mort de 153 passagers et en blessa 19 autres.

Aujourd'hui, un rapport interne publié par la compagnie aérienne dévoile qu'un malware pourrait avoir une part de responsabilité importante dans le crash : selon l'enquête, le système informatique censé surveiller les problèmes techniques de l'avion était infecté par un cheval de Troie qui a bloqué les alertes de sécurité. Les ordinateurs n'auraient, ainsi, pas pu faire leur travail et alerter l'équipage des problèmes par un signal sonore, comme c'est le cas habituellement.

L'enquête est toujours en cours et il s'agit maintenant de déterminer la façon dont le malware est arrivé sur les ordinateurs de contrôle. Jamz Yaneeza, chercheur de la société Trend Micro, a expliqué à TechNewsDaily qu'une infection via un périphérique tiers, telle une clé USB, était fort probable : installé à l'insu de son utilisateur sur un ordinateur, le trojan aurait pu ensuite se propager sur le réseau. Sami Saydjari, le président de Cyber Defense Agency, a quant à lui déclaré que ce type de drame lié aux malware pourrait « très probablement se reproduire » : « les normes n'ont pas été conçues pour protéger les infrastructures critiques » a-t-il tristement constaté.

Pour aller plus loin
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
L'électricité sans fil ne serait bientôt plus un mythe
L'inquiétude monte à l'international vis-à-vis d'hypothétiques
scroll top