Spotify serait en négociations pour racheter le créateur de podcasts Gimlet Media

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
04 février 2019 à 17h26
0
spotify

Vers une section Podcasts enrichie sur Spotify ? Possible. D'après Recode, la firme serait en négociations avec la start-up américaine Gimlet Media en vue d'un potentiel rachat. Si le montant de cette possible acquisition n'a pas été publiquement dévoilé, des sources proches du dossier indiquent qu'il pourrait dépasser la barre des 200 millions de dollars.

Fondé en 2014 et basé à Brooklyn, Gimlet Media est spécialisé dans la création de podcasts à visée narrative. La firme s'est par ailleurs récemment frottée à la production de contenus TV en s'associant à Amazon. Fruit de cet accord : le portage à l'écran de Homecoming, un podcast scripté adapté par Amazon en série, et diffusé en novembre dernier sur Prime Video. L'éventuel rachat de Gimlet Media par Spotify s'inscrirait dans la politique actuelle du géant suédois de la musique en streaming, qui cherche depuis peu à s'émanciper de cette seule activité.

L'un des plus gros coups de Spotify ?

D'après Recode, le possible rachat de Gimlet Media par Spotify n'aurait rien d'anodin. Au delà de l'importance de cette éventuelle acquisition d'un point vue purement financier (il s'agirait là d'un des plus gros investissements consentis par le groupe ces dernières années), Gimlet Media serait la première société créatrice de contenus à être rachetée par Spotify. Une première qui s'inscrit dans un cadre bien particulier.

Depuis quelques temps, Spotify cherche en effet à diversifier ses activités et à s'investir dans des secteurs qui lui permettraient de s'attacher d'autres sources de revenus que la seule diffusion de musique en streaming... avec ce qu'elle présente comme limites. Par le passé, la firme avait ainsi tenté, sans succès, de se lancer sur le marché de la vidéo. En rachetant Gimlet Media et en accentuant ses efforts sur le secteur encore naissant du podcast, elle pourrait parvenir à gagner en influence, tout en concurrençant la présence dominante d'Apple sur ce terrain.

Le podcast reste pour l'heure un marché en devenir

Reste qu'à court terme, investir dans le domaine des podcasts n'est pas (encore) une option particulièrement rémunératrice. Et pour cause : en 2017, cette industrie ne générait que 315 millions de dollars, contre 11,8 milliards du côté de diffusion de contenus vidéos. Cependant, qui dit revenus moindres, dit souvent concurrence faible.

Sur ce secteur, seuls Apple et quelques rares acteurs du marché semblent ainsi véritablement s'investir dans la création ou la diffusion de contenus. Spotify a donc ici une carte à jouer dans sa croisade contre Apple, d'autant que tous les indicateurs sont dans le vert en matière de croissance pour ce jeune marché.

Notons enfin à titre indicatif que Gimlet Media avait été estimé à 70 millions de dollars en 2017. En mettant plus de 200 millions sur la table, Spotify risque donc d'être dûment entendu. La publication des résultats financiers du géant suédois, prévue pour le 6 février, devrait permettre d'en apprendre plus sur cette affaire.
Modifié le 22/03/2019 à 11h46
1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
ITER : le premier élément du Tokamak est installé
scroll top