Disque 250 Go pour portables chez Western Digital

Alexandre Laurent
21 mai 2007 à 18h29
0
00FA000000504003-photo-western-digital-wd2500bevs-scorpio.jpg
Conséquence logique de la croissance enregistrée par les ventes d'ordinateurs portables dans le monde, les fabricants de composants ont désormais tendance à favoriser le développement de produits qu'ils pourront commercialiser à l'un des nombreux acteurs du secteur. Les dernières annonces en matière de disque dur témoignent de cette tendance, puisque toutes, ou presque, concernent des modèles 2,5 pouces. Après Fujitsu, c'est aujourd'hui au tour de Western Digital de présenter un disque dur à ce format affichant une capacité de 250 Go.

Composé de deux plateaux de 125 Go faisant appel à la technologie de l'engistrement perpendiculaire (Perpendicular Magnetic Recording), le disque Scorpio WD2500BEVS affiche une vitesse de rotation de 5400 tours par minute. Equipé d'une interface Serial ATA, il adopte 8 Mo de mémoire cache ainsi qu'un certain nombre de technologies mises au point par Western Digital, telle IntelliSeek qui permet d'optimiser le chemin parcouru par la tête de lecture pour minimiser les nuisances sonores ou la consommation énergétique. Le WD2500BEVS de Western Digital devrait être commercialisé aux alentours de 200 dollars outre Atlantique.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
scroll top