TSMC envisage une nouvelle augmentation de ses tarifs, NVIDIA soutiendrait cette idée

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 06 juin 2024 à 13h05
TSMC, le numéro un du semi-conducteur © AlmondYue / Shutterstock
TSMC, le numéro un du semi-conducteur © AlmondYue / Shutterstock

L'industrie du semi-conducteur pourrait connaître une nouvelle poussée des prix alors que TSMC envisage sérieusement de revoir ses tarifs.

Augmenter ses tarifs pour faire face à la hausse des coûts et améliorer ses marges sans faire fuir les clients potentiels, tel est le dilemme d'à peu près tous les industriels de la planète.

Un dilemme que doit gérer TSMC alors que la demande en semi-conducteurs continue de progresser à un rythme soutenu. La société taïwanaise, numéro un du secteur, semble avoir pris sa décision.

Consolider les marges de TSMC

Tout juste nommé P.-D.G. de TSMC en remplacement de Mark Liu parti à la retraite, C.C. Wei entend bien imprimer sa marque d'entrée de jeu. Mark Liu avait ouvert la voie à une internationalisation de l'entreprise avec des projets industriels aux États-Unis et au Japon. C.C. Wei débute par les prix.

TSMC est le principal producteur de semi-conducteurs au monde et contrôle plus de 50 % du marché. Pour autant, ses marges ne sont en rien comparables à celles de certains géants de l'industrie comme NVIDIA, et ce, alors que l'IA ne saurait exister sans les produits TSMC.

C.C. Wei, le P.-D.G. de TSMC le 4 juin dernier © Cheng Ting-Fang / Asia Nikkei
C.C. Wei, le P.-D.G. de TSMC le 4 juin dernier © Cheng Ting-Fang / Asia Nikkei

De fait, C.C. Wei prône une espèce de « rattrapage » afin que les tarifs de l'entreprise soient plus « justes ». Une situation dont il aurait déjà discuté avec l'un des principaux intéressés, Jensen Huang, le P.-D.G. de NVIDIA.

NVIDIA favorable à une hausse

Ce dernier ne verrait pas d'un mauvais œil que TSMC ajuste les prix de ses produits, comme une manière de partager le gâteau de l'IA entre les acteurs de ce secteur. NVIDIA souligne au passage que le rôle de TSMC ne se limite pas à la production de wafers.

Pour Jensen Huang, TSMC prend à sa charge de nombreux problèmes liés à la logistique et reconnaît que les prix pratiqués par la société taïwanaise sont actuellement trop bas. Problème, ni C.C. Wei ni Jensen Huang n'ont chiffré cette réévaluation envisagée des prix de TSMC. Nous n'avons pas non plus de précision sur les produits concernés.

Est-il simplement question de revoir les tarifs des wafers pour les solutions IA de NVIDIA ? Est-il prévu d'augmenter tous les produits TSMC ? Et quel serait l'ordre de grandeur de ces hausses ? Des questions légitimes, pour l'heure sans réponse, mais alors que TSMC investit tous azimuts et que la demande croit sans cesse, le juste prix est à définir, d'autant que C.C. Wei évoque le risque d'une invasion chinoise de Taïwan… laquelle bouleverserait le monde.

Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (7)
_Reg24

Hélas, ça sera le con-somateur qui en fera les frais, NVIDIA ne va pas baisser ses marges / profits!

lightness

bon déjà l’ile de taiwan est actuellement encerclé par les chinois. Eh oui cela va augmenter car le dollar est en chute libre. par ailleurs la chine va récupérer taiwan de toute façon donc tsmc va devenir très chère et nos pays vont être paralysés cela fait aucun doute.

IgorGone

Pas vraiment non, que ce soit vis-à-vis de l’euro, du yuan, du franc suisse, du yen…

adarion29

NVIDIA marge tellement qu’il est finalement prêt à pousser tsmc à monter les prix pour pourrir la rentabilité de ses concurrents potentiel qui auraient des chaîne de production moins optimisées et de moins grosses commandes. Rappelons que l’un des argument des augmentations délirante de prix des rtx 40 était justement que tsmc avait monter considérablement ses prix, il semble que cela était encore un enfumage de Jensen pour pigeonner les consommateurs, la situation avec le leadership de tsmc devient intenable pour l’ensemble du secteur, il serait vraiment opportuns que Samsung ou Intel reviennent en force mais de ce que j’ai cru comprendre y a assez peu d’espoir

Bombing_Basta

alors que l’IA ne saurait exister sans les produits TSMC.

Aux dernières nouvelles, TSMC ne propose aucun produit, mais un service de gravure lithographique pour que leurs clients puissent graver leur produit à eux…

Et tu m’étonnes que Nvidia est d’accord, ils s’en foutent vu les tarifs qu’ils pratiquent, ça sera juste une « bonne » raison pour eux d’augmenter d’autant, plus un peu plus de marge encore…

Kriz4liD

Tsmc augmentera le prix de quelques dollars par puces, nvidia doublera le prix de toute la carte !

tophr

Si la Chine s’empare de Taïwan, les machine de gravure lithographique seront désactivées et rendu inutilisable par ASLM.