British Telecom s'attaque au GSM avec des téléphones WiFi

Par
Le 22 septembre 2003
 0

Avec son mystérieux projet "Bluephone", l'ex-monopole britannique British Telecom semble vouloir revenir sur le marché des téléphones mobiles

Après la reprise de contrôle d'Orange par 1, c'est désormais au tour de l'ex-monopole britannique British Telecom de tenter un retour dans la téléphonie mobile. Quitte à concurrencer son ex filiale mmO² (ex-British CellNet), désormais indépendante, l'opérateur semble en effet travailler sur un réseau de téléphonie mobile basé sur la technologie WiFi.

Encore mystérieux, ce projet baptisé provisoirement "Bluephone", a été présenté jeudi dernier à la presse par Ben Verwaayen, nouveau PDG de BTgroup. L'idée est de concevoir un téléphone unique, capable de se connecter aussi bien au modem ADSL du réseau domestique qu'aux bornes WiFi, déployées par British Telecom dans ses anciennes cabines téléphoniques. Le bluephone permettrait ainsi de téléphoner en utilisant la "voix sur IP" mais également d'accéder à des services multimédia (messagerie, vidéoconférence, informations, etc...) à des débits largement supérieurs à l'UMTS.

"Nous allons révolutionner le marché en faisant en sorte que la téléphonie à haut débit, plus rapide, accompagne nos clients dans la moindre de leurs activités. Ce que nous sommes en train de faire, c'est lier tous nos différents réseaux, construits à des époques différentes, en un seul et unique réseau." a-expliqué Ben Verwaayen selon l'AFP.

Le lancement officiel devrait avoir lieu en 2004 et pourrait constituer une alternative originale aux réseaux cellulaires GSM dans les grands centres urbains. Reste à connaître les tarifs et surtout la couverture d'un tel réseau !
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités

scroll top