2005 : augmentation des malwares Linux/Unix

25 avril 2006 à 17h38
0
L'éditeur de solutions antivirus Kaspersky vient de publier son rapport 2005 sur l'évolution des programmes malveillants (les malwares) sur les systèmes d'exploitation concurrents de Windows basés sur Unix. Avec 863 menaces répertoriées en 2005 contre 422 en 2004, soit plus de deux fois plus, Linux est de loin la plateforme la plus touchée.

Linux étant de loin le plus populaire de tous les systèmes Unix, c'est logiquement à lui qu'est destinée la majeure partie des menaces recensées, loin devant Unix, Sun OS ou FreeBSD. Et l'éditeur semble penser qu'au vu de l'essor de Linux et du nombre de distributions, la tendance n'est pas prête de s'inverser.

Menace ou malware ne signifie cependant pas virus, souligne Kaspersky. L'éditeur précise également qu'à l'heure actuelle, la majorité des machines qui accueillent Linux sont des serveurs qui n'attirent que certains types de menaces.

00298022-photo-kaspersky-malwares-2005.jpg
Nombre de malwares répertoriés par an en 2004 et 2005. Source : Kaspersky Labs


Avec l'arrivée des Processeurs Intel dans les Mac, Mac OS s'expose à une augmentation des menaces, estime encore le rapport de Kaspersky. « Le noyau de Mac OS X est basé sur FreeBSD et les expériences et idées appliquées à la création de malwares pour FreeBSD pourraient être appliquées à la création de malwares pour OS X. De plus, les développeurs du système ont commis certaines erreurs (...). Il semble clait que Mac OS X pourrait se révéler un sol fertile pour les chercheurs en sécurité », indique le rapport. Selon Kaspersky, le premier virus informatique de l'histoire aurait été écrit pour Unix en 1988.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Kodak V610, zoom 10x et Bluetooth sur un compact
HD-DVD : Universal utilisera le VC-1 de Microsoft
PSP : le firmware 2.7 est disponible en français
Cisco : accords avec Nokia pour la VoIP via Wifi
Kodak et la photo: quelle est la prochaine étape?
Mac : NeoOffice 2.0 alpha disponible mais payant
Une enveloppe de 250 millions d'euros pour Quaero
Tests peu concluants pour les routeurs Pre-802.11n
Une démo  Prey  -vue avant la sortie du jeu
Neuf Cegetel : téléphonie mobile et quadriplay
Haut de page