Magic Mouse : la souris tactile multipoints d'Apple

20 octobre 2009 à 22h24
0
C'est peut-être elle qui suscitera le plus d'intérêt chez les geeks et autres fondus de gadgets. Elle, c'est la Magic Mouse, la nouvelle souris d'Apple, dévoilée aujourd'hui en parallèle de l'annonce d'un nouveau MacBook, ainsi que des nouvelles gammes iMac et Mac Mini. Successeur de la controversée Mighty Mouse, elle n'embarque aucune pièce mécanique : les interactions se font du bout du doigt, ou des doigts, par l'intermédiaire d'une surface tactile.

0190000002528772-photo-apple-magic-mouse.jpg

Sans fil, et dépourvue de molette, la Magic Mouse entend permettre de retrouver, sur une souris dédiée, les avancées en termes d'ergonomie permises depuis l'introduction des MacBook à pavé tactile multipoints. On effectuera donc son clic d'un simple tapotement du doigt. Le majeur placé dans le coin supérieur lancera le clic droit. Le défilement se fera quant à lui sans molette, en faisant simplement glisser son doigt de haut en bas ou d'un côté à l'autre au centre du corps de la souris.

Enfin, cette Magic Mouse se dote de fonctionnalités multitouch. A deux doigts, on pourra donc faire défiler les onglets au sein de Safari ou les albums d'iTunes. Via les préférences système de Mac OS X, on pourra désactiver certaines de ces options, régler la sensibilité de certaines actions et passer la souris en mode « gaucher », puisque ses formes symétriques font d'elles un modèle ambidextre.

0190000002528774-photo-apple-magic-mouse.jpg

Reste à voir en pratique comment les habitués de la souris mécanique bardée de boutons s'accommoderont du passage au tactile. Livrée par défaut avec les derniers iMac, la Magic Mouse est également vendue seule, au prix de 69 euros en France (69 dollars outre-Atlantique). Elle fonctionnera avec tout ordinateur Mac compatible Bluetooth.

Alexandre Laurent

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech,...

Lire d'autres articles

Alex, responsable des rédactions. Venu au hardware par goût pour les composants qui fument quand on les maltraite, passé depuis par tout ce qu'on peut de près ou de loin ranger dans la case high-tech, que ça concerne le grand public, l'entreprise, l'informatique ou Internet. Milite pour la réhabilitation de Après que + indicatif à l'écrit comme à l'oral, grand amateur de loutres devant l'éternel, littéraire pour cause de vocation scientifique contrariée, fan de RTS qui le lui rendent bien mal.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page