Comment regarderez-vous la Coupe du monde en 2018 et au-delà ?

04 juillet 2014 à 15h04
0

Cinq pistes pour l'avenir (1/2)

Les TV du futur, les constructeurs sont toujours prompts à en parler : la présentation de « concept TV » est l'une des figures de style imposées des salons d'électroniques comme l'IFA ou le CES. Bien sûr, ceux-ci ne préfigurent pas avec certitude des tendances pour la décennie à venir. « Si une société présente des prototypes à un salon, c'est que cela représente à un moment donné une vision de l'avenir de la TV », pondère ainsi Nicolas Ferry, responsable marketing de Samsung France.

Il faut dire que dans l'industrie de la haute technologie, les modes passent vite, et plus d'un produit annoncé comme l'avenir de la télévision a disparu dans l'anonymat les années suivantes. Qui se souvient ainsi qu'en 2006, Daewoo présentait une TV HD sans fil et Toshiba, le SED, une alternative aux écrans LCD et Plasma qui a depuis fait long feu ?



Pourtant, certaines tendances de fond existent. La HD, par exemple. Si celle-ci ne s'est démocratisée que dans la seconde moitié des années 2000, le premier téléviseur équipé d'une matrice haute définition date quant à lui de 1974 ! Cette année-là, Panasonic avait en effet réalisé la démonstration d'un prototype de téléviseur équipé d'une étonnante matrice de 1125 lignes horizontales (contre 1080 pour le standard Full HD). Et puis, que dire de la 3D, qui a donné lieu à une offensive commerciale en 2010, alors que l'ancêtre de la technologie existe déjà depuis 1958, et a été maintes fois exploité au cinéma ou dans les parcs d'attractions ?

[[S7472411W500 En 1998, la HD est présentée comme l'avenir de la télévision au CES, huit ans avant qu'elle ne se démocratise,
à partir de la Coupe du monde 2006. (Crédit : AP Photo/Lennox McLendon)]]

Bref, l'avenir de la retransmission sportive télévisée n'est pas forcément à inventer : il est juste à être rendu financièrement abordable et commercialement pertinent. De la 3D lenticulaire à la télévision transparente en passant par l'holographie, toutes ces technologies existent déjà, souvent à des prix qui les réservent pour l'instant à des professionnels. La question est de savoir si elles seront financièrement accessibles pour les prochaines Coupes du monde, et accessoirement, si elles ont un sens pour le consommateur.

0258000007472413-photo-coupe-du-monde.jpg


La 8K

La chaîne japonaise NHK expérimente déjà la 8K, ou Super Super Hi-Vision (7680 x 4320 pixels), avec cinq caméras lors de cette Coupe du monde. Elle table sur un lancement à grande échelle de ce standard en 2020, année où se dérouleront les Jeux Olympiques à Tokyo. De quoi idéalement préparer le terrain pour la Coupe du monde de 2022... A ceci près que le format ne fait pas l'unanimité dans l'industrie.

0190000007472415-photo-coupe-du-monde.jpg


En cause, un des défauts inhérents aux grandes résolutions : la différence de qualité visuelle entre celles-ci n'est perceptible que sur les écrans de très grande taille. Comme l'explique Pierre-François Dubois, du Technocentre d'Orange : « Deux lignes adjacentes ne sont discernables par l'œil humain qu'à partir d'une minute d'arc. La 4K ne présente donc d'intérêt que pour les téléviseurs à partir d'une certaine taille, à mon sens 50 pouces et plus. Qu'apporterait la 8K dans ces conditions ? » Ce standard n'aurait de sens que sur des écrans géants - or la taille des appartements, elle, n'est pas extensible à volonté, sauf à envisager la projection contre un mur entier. Une piste qui n'est pas inenvisageable, avec le développement à long terme d'écrans XL ou de murs de LED grand public, et qui a l'avantage d'être déjà dans les papiers d'HBS.



France-Brésil sur un mur de LED : la vidéo est floue, mais préfigure peut-être des affichages domestiques géants de demain. (Crédit : JPB Audiovisuel).



Les écrans transparents

C'est l'une des tendances les plus recherchées actuellement : les écrans géants capables de se faire discrets. On les connaît noirs, quand ils sont éteints, mais ils pourraient se faire transparents dans le futur. La technologie existe déjà : elle sert pour la mise en avant de produits de marque, et certaines sociétés B2B comme JB Innovation ou 3H Productions en ont fait une partie de leur fonds de commerce. « Ce qu'on propose de plus en plus, ce sont des écrans transparents géants qui se fondent dans une pièce et qu'on ne voit plus quand on les éteint, confirme Christophe Chazel, PDG de 3HProd. L'idéal, c'est l'invisibilité totale »

0190000007472485-photo-coupe-du-monde.jpg
En 2012, Loewe présentait Invisio, son concept de TV transparente. (Crédit : Loewe)


Le problème du contenu ne se pose pas : HD, 4K ou 8K, cela ne change rien pour la dalle. Le seul souci se situe actuellement au niveau du prix. Un écran transparent de 66 pouces coûte environ 25 000 €. « Il n'y a pratiquement pas de particuliers qui en ont, à part des personnes extrêmement riches. Il m'est arrivé de travailler pour des clients qui ont des bateaux de 180 mètres de long. C'est ce genre de clientèle. » Mais les prix pourraient diminuer de plus de moitié d'ici quatre ans, et pourquoi pas, passer sous la barre des 5000 € en 2020. Ce pourrait être un premier pas vers l'une des pistes à l'étude dans l'industrie, celle de vitres capables de s'opacifier, ce qui redéfinirait la place de la télévision dans la maison. Mais à l'image des écrans incurvés de Samsung, il s'agit plus d'une innovation esthétique que d'un changement radical d'expérience télévisuelle.

0190000007472523-photo-coupe-du-monde.jpg
Certaines sociétés proposent déjà aux marques des vitrines tactiles. (Crédit : JPB Audiovisuel)
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top