Asus ZenFone 5, en perspective

05 décembre 2014 à 16h36
0
Les fêtes de fin d'année sont là et Asus profite de l'occasion pour lancer son smartphone LTE, le Zenfone 5 (A500KL), sur le marché français.

Le constructeur taïwanais propose un téléphone milieu de gamme doté d'un tarif qui semble élevé (249€) compte tenu de la fiche technique modeste.

Alors qu'a-t-on réellement pour le prix demandé ? Que vaut-il face à la concurrence ? Voici ce que l'on peut en dire a priori.


Le Asus ZenFone 5, en perspective

07795649-photo-tableau-perspective-zenfone.jpg


Le terminal possède un écran HD 720p, un SoC Snapdragon 400, 1 Go de RAM, un APN 8 mégapixels et une batterie de 2 110 mAh. Le tout est mû par Android 4.4 alias KitKat. Techniquement, le ZenFone 5 (A500KL) n'a rien d'extravagant.

Avec ses 8 Go de stockage interne, l'A500KL fait pâle figure face au Highway 4G qui propose le double de cette capacité. Mais Wiko ne s'arrête pas là, puisque pour 279€, soit 30€ de plus que le ZenFone 5, son mobile embarque 1 Go de mémoire vive supplémentaire, un APN doté de 16 mégapixels, un écran 1080p et une batterie plus conséquente.

Très similaires techniquement, le Moto G 4G et le Xperia M2 se démarquant par leur prix, on regrette cependant la faible résolution (540p) du coté de Sony.

Ce qu'on en pense

0096000007795637-photo-asus-zenfone-5-lte-android-smartphone-in-taiwan.jpg
Doté d'une très bonne finition et de la surcouche maison ZenUI, Asus a privilégié l'esthétique globale du terminal plutôt que la fiche technique. A recommander donc pour les utilisateurs cherchant avant tout un beau terminal, plus que des performances. Car pour seulement 30 € de plus, le Highway 4G propose une fiche technique au-dessus du ZenFone : ce Wiko est son principal rival.

Mais Asus a plus d'un tour dans son sac : pour 30 € de plus, le constructeur double la mémoire vive et la capacité de stockage. Nous voilà donc avec un smartphone semblable au Highway, toutefois sans l'écran Full HD.

Semblable en tout point, exceptée la diagonale de l'écran, le Moto G 4G est disponible à 179 €. Un tarif en accord avec ses caractéristiques qui fait de lui un des téléphones milieu de gamme les plus agressifs. Le M2 de Sony, seul terminal équivalent chez le fabricant nippon, apparaît lui, suranné.

En définitive, l'Asus ZenFone 5 disponible à 249 € souffre de quelques lacunes que la version à 279 € comble en partie. Cette dernière représente d'ailleurs un bon compromis entre esthétique et performances.


Pour qui ?Prix vs SpecNotre Avis



00B4000007692327-photo-perspective-avis-neutre.jpg
00B4000007692333-photo-perspective-pourqui-design.jpg
00B4000007720031-photo-perspective-prix-bas.jpg


Ce smartphone allie design soigné et prix serré : bien pour les gens sensibles aux apparences qui ne veulent pas se ruiner.La version à 279 € est assez intéressante compte tenu des specs. Celle à 249 € l'est nettement moins.Le ZenFone 5 peut s'envisager en alternative au Highway 4G de Wiko. Mais nous préférons ce dernier.






Disclaimer : Notez que cet avis est basé exclusivement sur notre connaissance des gammes de produits et notre expertise technique, mais aucunement sur des tests. L'idée, c'est de situer a priori le produit annoncé dans son écosystème. En quelque sorte, une mise en perspective.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top