AMD APU A10-7850K A10-7700K et A8-7600 : place à Kaveri !

19 février 2014 à 17h40
0

Northbridge et chipset



Le passage à Kaveri est l'occasion pour AMD de revoir quelque peu son northbridge. Evidemment intégré à l'APU, celui-ci profite de quelques améliorations. La plus évidente est l'adoption -enfin- du PCI-Express de troisième génération. On a donc droit à 16 lignes PCI-Express 3.0 qui peuvent être dédiées à une ou deux cartes graphiques, dans ce dernier cas en 8 + 8. Si AMD propose 8 lignes PCI-Express additionnelles, notamment pour communiquer avec le chipset, celles-ci restent en PCI-Express 2.0.

0190000007168738-photo-chipset-amd.jpg

Chipset AMD A88X


Le contrôleur mémoire embarqué gère la mémoire DDR3, sur deux canaux, et est annoncé comme compatible avec la DDR3-2133. En réalité, AMD va plus loin puisque les A10-7700K et A10-7850K sont compatibles avec la DDR3-2400 si vous employez de la mémoire support l'AMP (AMD Memory Profile).

Côté chipset, la plate-forme Kaveri type ne fera pas d'étincelles. Le nouveau chipset A88X est un simple renommage de l'A85X. On retrouve donc la prise en charge native de l'USB 3.0 ou encore la gestion du Serial-ATA 6 Gb/s avec un support du CrossFire. La fonction Dual Graphics est également au menu avec les cartes Radeon R7 compatibles. Rappelons qu'il s'agit alors de combiner le GPU embarqué de l'APU à une carte graphique Radeon externe pour booster les performances de rendu.

AMD A10-7850K et AMD A10-7700K



Pour ce lancement, AMD commercialise dès à présent les APU A10-7850K et A10-7700K, les modèles les plus évolués de la nouvelle gamme. Ces nouveaux processeurs utilisent le Socket FM2+ et ne peuvent donc pas prendre place au cœur des systèmes à base de Socket FM2. En revanche, une carte mère FM2+ peut accueillir indifféremment des processeurs FM2+ et FM2.

01E5000007166432-photo-amd-socket-fm2.jpg

Un nouveau nouveau socket, le FM2+


Au-delà des querelles de Socket, les APU Kaveri sont gravées en 28 nm SHP par GlobalFoundries et disposent d'une surface de die de 245 mm² pour un nombre de transistors évalué à 2,41 milliards. A10-7850K et A10-7700K disposent de quatre cœurs d'exécution x86 alors que leur fréquence de fonctionnement diffère logiquement. Le modèle le plus évolué, l'A10-7850K mouline à 3,7 GHz avec un Turbo taquinant les 4 GHz quand l'A10-7700K tourne à 3,4 GHz avec un mode Turbo pouvant grimper à 3,8 GHz. Les deux processeurs sont annoncés pour un TDP de 95 Watts.

01E5000007105848-photo-amd-kaveri.jpg


Et là, les plus attentifs d'entre vous seront surpris. Il y a quelques mois, lorsque nous testions les APU de génération Richland, AMD nous proposait en effet des processeurs cadencés de base à 4 GHz. L'A10-6800K était même annoncé pour 4,1 GHz avec un Turbo capable de grimper à 4,4 GHz (sur le papier). Et alors qu'AMD profite d'une finesse de gravure supérieure avec Kaveri (on passe de 32 à 28 nm), les fréquences sont revues à la baisse. Un élément clé qui pourra avoir un impact sur les performances face à la génération précédente.

012C000007168044-photo-amd-kaveri-cpu-z-a10-7850k.jpg
012C000007168046-photo-amd-kaveri-cpu-z-a10-7700k.jpg

AMD A10-7850K et 7700K vus par CPU-Z


Dans tous les cas, les APU A10-7850K et A10-7700K disposent de 4 Mo de mémoire cache de second niveau pour un TDP à 95 Watts. La mention « K » désigne des processeurs dont le coefficient multiplicateur est débloqué pour faciliter l'overclocking alors que la différence essentielle entre ces deux processeurs tient au graphique intégré : l'A10-7700K embarque un circuit Radeon R7 avec 6 unités de calcul (384 processeurs de flux) quand le Radeon R7 de l'A10-7850K profite de 8 unités de calcul (512 processeurs de flux). Dans les deux cas la fréquence GPU est identique à 720 MHz.

AMD A8-7600



Pour ce test, AMD nous a également fait parvenir l'APU A8-7600. A vrai dire, initialement AMD nous avait fait parvenir que ce seul processeur alors même qu'il n'est pas commercialisé et ne le sera pas avant plusieurs semaines. D'aussi loin que votre serviteur se souvienne, c'est d'ailleurs la toute première fois qu'AMD envoie à la presse un processeur marqué « Engineering Sample ». C'est donc un processeur de pré-série, et non un modèle commercial.

01C2000007105842-photo-amd-kaveri.jpg


Par rapport aux APU A10, l'A8-7600 dispose toujours de quatre coeurs d'exécution x86 mais il se contente de 6 unités de calcul côté GPU soit 384 processeurs de flux. La différence alors face à l'A10-7700K ? Les fréquences et surtout un TDP variable ou plutôt configurable. Avec l'A8-7600 il est possible de configurer l'enveloppe thermique pour 45 ou 65 Watts. En 65 Watts, la fréquence de la puce s'établit à 3,3 GHz pour un Turbo qui culmine à 3,8 GHz. A 45 Watts, la fréquence est fixée à 3,1 GHz pour un Turbo à 3,3 GHz. Dans tous les cas, le GPU reste cadencé à 720 MHz.

012C000007168048-photo-amd-kaveri-cpu-z-a8-7600.jpg

APU AMD A8-7600 vu par CPU-Z


Petit détail, embarrassant pour AMD, alors que le contrôleur mémoire des A10-7850 et 7700K est censé opérer avec de la DDR3-2400, celui du A8-7600 est limité à la mémoire DDR3-2133 dans le meilleur des cas.

Conditions de test, alimentation et stabilité



Nous travaillons sur Kaveri depuis plusieurs semaines, de trop longues semaines durant lesquelles nous avons rencontré problème sur problème. Des soucis simples de logistique aux choix de communication d'AMD qui dans un premier temps a envoyé une machine complète, une sorte de mini-PC avec boîtier Xigmatek. Une configuration avec carte mère mini-ITX FM2+ signée Asrock et une alimentation de 750 Watts signée Antec. Problème : cette configuration n'était tout simplement pas stable et AMD se bornait à nous proposer un processeur A8-7600, modèle non commercialisé, alors que les processeurs Kaveri du commerce sont des A10-7850K et 7700K. Après avoir récupéré des processeurs A10, nous nous sommes mis en quête d'une nouvelle carte mère et avons opté pour le modèle A88XM-E35 de MSI, au format micro-ATX, incompatible avec le châssis envoyé par AMD. Nous avons donc démarré nos tests sans ce boîtier en nous concentrant sur la partie processeur. Pas de souci majeur jusqu'au moment où nous nous sommes intéressés au graphique intégré.

Aussitôt l'installation des derniers pilotes Catalyst, les 14.1 Beta 6, effectuée, notre système sous Windows 8 redémarrait. Nous avons d'abord pensé à un problème logiciel et avons fait quelques réinstallations avec toujours le même résultat, même en passant aux Catalyst 14.1 Beta 7. Après investigations, non ce n'était pas le BIOS de notre carte mère qui posait problème ni même la mémoire. Il s'eet avéré que notre alimentation de référence, un bloc Corsair TX 850 Watts, ne convenait pas au système Kaveri. Pas plus d'ailleurs que le bloc Antec 750 Watts envoyé à l'origine par AMD. Il nous a fallu nous rabattre sur un bloc BeQuiet de 400 Watts envoyé par AMD pour que -magie- le système retrouve sa stabilité. Explication d'AMD ? Kaveri consomme si peu d'énergie que l'alimentation n'arrive pas à fournir une tension stable. Une explication un peu trop marketing pour nous convaincre. D'autant qu'après toutes les actualités sur Haswell, qui ne serait pas compatible avec certaines alimentations, nous n'avons jamais rencontré de problèmes similaires avec notre alimentation de référence Corsair et les processeurs Intel.

01C2000007168734-photo-alim-bequiet-400w.jpg

Alimentation BeQuiet 400 Watts


Du côté de la stabilité, ce n'est pas la seule déconvenue que nous avons pu observer. Que ce soit sur le système initialement envoyé par AMD avec carte mère AsRock ou notre configuration MSI, le graphique embarqué a de sérieux soucis à piloter notre écran 30 pouces Dell à la résolution de 2560x1600 pixels. On observe une fois sur deux un affichage totalement brouillé qui disparaît soudainement après des réglages et contre réglages de la résolution dans le panneau de configuration Windows. Nous n'avons toujours pas de retour d'AMD sur ce problème plutôt fâcheux. Enfin, du côté du contrôleur mémoire des A10 alors qu'AMD annonce prendre en charge la DDR3-2400, et malgré de nombreux essais, y compris aux timings spécifiés par AMD, nous n'avons jamais réussi à avoir un système stable avec cette fréquence mémoire. Nos benchs plantaient plus ou moins rapidement alors que Windows redémarrait de manière aléatoire.

01C2000007168736-photo-amd-radeon-memory.jpg

Mémoire AMD Radeon Memory
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top