Symantec espère relever la tête grâce à sa réorganisation

10 mai 2013 à 13h12
0
En pleine réorganisation, Symantec aura supprimé près de 40% de ses postes de direction d'ici le mois de juillet. Un allègement que la société attend pour relancer son activité, lésée par la baisse du marché PC.

0104000004277306-photo-symantec-logo-new.jpg
Le bilan est meilleur qu'attendu pour Symantec. Au terme de son quatrième trimestre fiscal 2013, l'éditeur d'antivirus a publié un chiffre d'affaires record de 1,7 milliard de dollars, soit une hausse annuelle de 5%. Les bénéfices sont pour le troisième trimestre consécutif au-dessus des attentes du marché, à 188 millions de dollars, mais... se sont écroulés de 66% sur un an.

Durant le dernier trimestre, les recettes liées au grand public, et notamment à l'antivirus Norton, n'ont que peu progressé comparé à la même période l'an passé, atteignant 530 millions de dollars en mars. C'est à peine 1% de plus en douze mois. Le p-dg, Steve Bennett, a expliqué aux analystes que cette unité souffre de l'atonie du marché des PC - en chute de 14% en janvier - et que sa croissance devrait demeurer plane au moins jusqu'en 2017.

Accélérer les prises de décision

C'était déjà le cas l'année dernière, ça l'est un peu plus encore cette année : la division dédiée au stockage (backup, archivage) est celle qui contribue le plus au chiffre d'affaires de l'américain. Celui-ci s'affiche pour la période à 634 millions de dollars. C'est aussi la division qui progresse le mieux, avec une croissance de 7%. Malgré le recul des dépenses IT, l'augmentation des cyber-attaques soutient les activités de Symantec.

Face à un marché de la sécurité grand public acculé, Symantec se réorganise. D'abord, en janvier, le groupe annonçait la suppression d'un millier de poste, surtout des cadres. Ceci afin d'alléger un fonctionnement jugé trop bureaucratique. Pour le prochain exercice, Steve Bennett annonce une réallocation des ressources aux projets les plus prometteurs ou encore une modification de ses contrats avec les fabricants d'ordinateurs.

Le changement de structure de la société devrait être finalisé d'ici le mois de juillet, ajoute le dirigeant de Symantec. Au cœur de cette réorganisation se trouve la volonté d'« accélérer la prise de décision ». C'est qu'au total, l'entreprise va se séparer de près de 40% de ses postes de direction, précise-t-elle encore. L'éditeur américain ne fournit en revanche aucune indication quant à ses perspectives pour les prochains mois.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

La trottinette électrique Xiaomi Mi Scooter Essential de retour à moins de 270€
Salon auto de Shanghai : Nissan dévoile son SUV hybride X-Trail, prévu en 2022 en Europe
La rumeur enfle autour d'un service de PC Cloud lancé par Microsoft
Fiscalité des crypto-monnaies : comment déclarer ses avoirs aux impôts ?
La folie des NFT bat son plein : Snoop Dogg et le créateur du Nyan Cat vendent un GIF pour 33 000 $
Les ventes de smartphones ont flambé au premier trimestre 2021
L'API DirectStorage de la Xbox Series X sera prise en charge par une majorité d'ordinateurs
Xbox Series : les développeurs ont maintenant accès aux outils FidelityFX d'AMD
Données de connexion : le Conseil d'État soutient le principe de la conservation des métadonnées
GeForce RTX 3050 et 3050 Ti : Lenovo tease vitesses d'horloge et TGP des futures cartes
Haut de page