Symantec acquiert la division chiffrement de Verisign

01 juin 2018 à 15h36
0
L'information était connue sous la forme d'une rumeur, elle vient d'être confirmée par les deux sociétés intéressées. Symantec vient de racheter le département chiffrement de la firme Verisign pour la somme d'1,28 milliard de dollars. Signe d'une véritable tendance de l'éditeur à s'attacher les services de concurrents en matière de chiffrement, Symantec poursuit sa vague de rachats.
00A0000002056338-photo-symantec-w32-esbot-removal-tool.jpg

Spécialisé dans les technologies d'identification et d'authentification, Verisign a développé des solutions basées sur les certificats Secure Sockets Layer (SSL), les services Public Key Infrastructure (PKI) mais également Trust Services et VeriSign Identity Protection, des suites de sécurisation des données personnelles. L'acquisition vise donc à donner à l'éditeur américain un avantage net en matière de technologies de chiffrement.

Il faut dire que Symantec opère, depuis quelques mois, des rachats à tour de bras. Le mois dernier, l'éditeur de sécurité a fait l'acquisition de PGP Corporation et de GuardianEdge. Les deux sociétés étaient également spécialisées dans le chiffrement des données et d'e-mails. La volonté de l'éditeur américain est donc clairement affichée de poursuivre sa vague de rachats mais aussi de proposer, à terme, des solutions pour protéger les informations en ligne.

Dans un communiqué, Symantec explique qu'avec la combinaison de ces produits, vont se dessiner de nouvelles solutions pour éviter l'usurpation d'identité. D'ailleurs, l'éditeur explique clairement son ambition dans le communiqué en expliquant qu' « à travers cette acquisition, Symantec peut aider les entreprises à intégrer la sécurité par l'identification dans un cadre global, de sorte qu'elles peuvent en toute confiance et en toute sécurité adopter les nouveaux modèles, du cloud computing au réseautage social et de l'informatique mobile, qui promettent l'efficacité opérationnelle et la liberté de choix pour leurs employés et clients. »

Le rachat devrait être finalisé dès le troisième trimestre 2010 et concerne également une partie de la branche japonaise de Verisign. Il se pourrait donc que l'an prochain sorte une nouvelle gamme de solutions de sécurité proposant du chiffrement de données pour les professionnels mais aussi pour le grand public.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Oracle renforce la sécurité de ses bases en rachetant Secerno
Mozilla officialise la pre-alpha de Firefox Mobile sur Android
Carte musique jeunes : l'Etat mettra 75 millions d'euros
SSD : Corsair passe la famille Force à 60, 120 et 240 Go
Le fondateur de Sennheiser est décédé
I/O : Google lance un répertoire de polices pour le web
World of Warcraft : Blizzard propose un Hôtel des ventes nomade sur iPhone
Network Space MAX, nouveau NAS domestique chez LaCie
Windows 7 64 bits : faille de sécurité au niveau du pilote d'affichage
Une nouvelle API pour Paypal qui s'invite sur Android
Haut de page