Intel chercherait à se débarrasser de McAfee

27 juin 2016 à 14h56
0
Intel, et McAfee, déjà fini ? D'après le FT, le géant de Santa Clara cherche à revendre l'éditeur de sécurité, acquis au prix fort en 2010, dans un mouvement plus large de rationalisation.

Intel est en train de réévaluer la place de sa branche dédiée à la sécurité, ce qui pourrait impliquer la revente de l'éditeur McAfee, indique le Financial Times. La société fondée par le sulfureux John McAfee, qui s'est, depuis, illustré pour bien d'autres choses que la cybersécurité, avait été reprise par Intel en 2010 pour 7,7 milliards de dollars. Une revente constituerait une des plus grosses opérations de l'année, et intéresserait des fonds privés.

Toujours englué dans le déclin du PC, Intel est engagé dans une restructuration importante depuis l'année dernière, au terme de laquelle il se sera séparé de 12 000 salariés. Dans ce contexte, la société de Brian Krzanich tente de se recentrer sur des activités plus proches de son cœur de métier, et des segments en pleine croissance, autrement dit, les puces pour les datacenters, alors qu'il tente de réduire sa dépendance au PC, encore de 60 %.

L'ambition de départ d'Intel, en rachetant McAfee, était d'intégrer des fonctionnalités de cybersécurité au sein des puces, afin de détecter les menaces à un plus bas niveau. Mais en six ans, l'américain n'a pas achevé ce plan.


0320000008408628-photo-intel-hq.jpg

À lire :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le PDG de Google se fait pirater son compte Twitter
Des apps pas chères ou gratuites : notre sélection du 27/06
Windows 10 : elle reçoit 10 000 dollars pour la mise à jour forcée
Twitter passe à la mode des stickers
Google Earth s'enrichit de détails grâce à un nouveau satellite
La nouvelle version de 3DMark se tourne davantage vers les overclockers
Google lancerait son propre smartphone Android cette année
Gravity, l'instrument qui doit nous en apprendre plus sur le trou noir de notre galaxie
Windows 10 Mobile : le Surface Phone ciblera les professionnels
La NASA veut un vaisseau-robot pour réparer les satellites
Haut de page