Sécurité : Intel rachète McAfee pour 7,68 milliards de dollars

Alexandre Laurent
19 août 2010 à 14h53
0
Intel comptera bientôt parmi les poids lourds de la sécurité informatique, qu'il développera désormais aussi bien du côté du hardware que sous l'aspect logiciel. Le numéro un mondial des semi-conducteurs a en effet annoncé jeudi son intention de racheter 100% des parts de l'éditeur spécialisé McAfee, pour un montant global de 7,68 milliards de dollars.

00A0000002649352-photo-logiciels-mcafee-antivirus-plus-2010-1-an-1-poste.jpg
Selon les termes de l'accord conclu entre les deux sociétés, Intel paiera 48 dollars par action McAfee. Les actionnaires de l'éditeur enregistreront ainsi une plus-value d'environ 60% par rapport à la cotation du titre à la fermeture de Wall Street mercredi soir, où il s'échangeait à 29,93 dollars. Intel, qui n'a pas encore dévoilé ses ambitions précises, indique que McAfee rejoindra sa division Software and Services, au sein de laquelle il fonctionnera comme une filiale du groupe.

Cette incursion dans le domaine du logiciel n'est pas une première pour Intel, qui ces dernières années a par exemple mis la main sur Havok (moteur physique) ou Wind River (univers mobile).

Avec McAfee, le fondeur confesse d'importantes ambitions dans le domaine de la sécurité, incontournable selon lui dans la mesure où ses principales activités ont désormais trait à des environnements connectés, qu'il s'agisse de l'informatique grand public ou des activités entreprise telles que le cloud computing.

« Jusqu'ici, le rapport performance efficacité énergétique et la connectivité définissaient les besoins informatiques. A l'avenir, la sécurité rejoindra ces deux critères comme troisième pilier définissant la demande en matière d'informatique », affirme Paul Otellini, patron d'Intel, dans un communiqué, invitant à imaginer une vision de la sécurité informatique reposant aussi bien sur des technologies implémentées au sein des puces que sur des logiciels et des services.

McAfee, installé à Santa Clara (Californie) comme Intel, a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de près de 2 milliards de dollars et revendique la place de numéro deux sur le marché de la sécurité informatique, derrière son compatriote Symantec. L'éditeur, qui compte aujourd'hui quelque 6.100 salariés, a lui-même procédé à une série d'acquisitions ces derniers mois visant à se préparer à l'essor de la demande en matière de sécurité des infrastructures et des terminaux mobiles (TenCube, Trust Digital).

La transaction, approuvée par les deux conseils d'administration concernés, doit encore recevoir l'accord des actionnaires, ainsi que des autorités de régulation américaines.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Cyberpunk 2077 : malgré les promesses de CD Projekt, le studio passe en mode crunch
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Orange : un forfait 5G avec data illimitée pour 80 euros par mois pourrait être bientôt lancé
Un ancien cadre dévoile la stratégie de Facebook pour être aussi addictif que le tabac
Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée
Environnement : Renault vous invite à couper votre moteur devant les écoles
Enchères 5G : Orange montre ses muscles, Free Mobile en retrait, le bilan de ce jour 1
PlayStation 5 : le gameplay de Demon's Souls montré par Sony ne tournait pas en 4K
Epic vs Apple : la juge trouve la stratégie d'Epic
scroll top