Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée

le 24 mai 2019 à 09h08
0
Safari Apple

La fonctionnalité PPACA, testée dans la dernière version bêta du navigateur Safari, veut offrir plus de régulation dans les informations obtenues par les annonceurs sur les internautes.

Apple s'est placée en première ligne dans la défense de la vie privée de ses clients. Différents dispositifs permettent de limiter le nombre de données récupérées par les services ou les réseaux sociaux.

Un système qui restreint le suivi publicitaire effectué par un e-marchand


La marque va intégrer un tout nouveau système dédié cette fois à son navigateur Safari et qu'elle nomme Privacy Preserving Ad Click Attribution (ou PPACA).

Dans un billet publié sur le site de WebKit, le moteur de rendu intégré à Safari, Apple explique le fonctionnement de ce dispositif qui vise à restreindre le nombre de sites web pouvant récupérer des données personnelles lorsque vous cliquez sur une annonce publicitaire ou que vous passez commande en ligne.

Actuellement, un magasin qui publie une annonce sait précisément quand un internaute a finalisé une commande et depuis quel site il est venu jusqu'à sa boutique. Il peut également savoir grâce à un pixel invisible associé à un cookie si le même acheteur est devenu client de l'un de ses partenaires.

Certains vendeurs peuvent, en couplant les différents trackers mis en place, accéder à un historique de navigation complet et déterminer un profil complet, pour mieux cibler les utilisateurs en fonctions de leurs centres d'intérêt.

Une technologie soumise au W3C pour en faire un standard


Ce sont ces dérives qu'Apple veut stopper net avec PPACA. La technologie va limiter le nombre d'identifiants utilisés lors d'une campagne publicitaire à quelques dizaines seulement. Un annonceur ne pourra pas attribuer des codes uniques à chaque clic publicitaire, ce qui rendra beaucoup plus difficile le suivi des utilisateurs individuels sur le Web.

Aussi, seul le site éditeur de la publicité sera autorisé par Safari à mesurer le nombre de clics, le navigateur interceptant toutes les navigations avant l'envoi. Safari ne transmettra enfin les informations que 24 à 48 heures après la requête pour empêcher un suivi en temps réel de la navigation de l'utilisateur.

Apple est tellement confiante au sujet de PPACA qu'elle l'a soumise au W3C afin d'en faire un standard adopté par les navigateurs concurrents. Pas sûr toutefois qu'un Google, dépendant de la publicité en ligne, soit en phase avec ce dispositif.

Source : TechCrunch
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Comparatif 2019 : Quel est le meilleur support mural pour votre téléviseur ?
Game Builder : l'outil de Google qui permet aux utilisateurs de créer leurs propres jeux
LEGO lance une collection Jurassic Park : Le Carnage du T.Rex
MSI et BlueStacks : les jeux Android portés en 240 FPS sur PC
Le nouveau Play Store et son Material Theme est en cours de déploiement
Tesla pourrait lancer un concurrent à Uber avant le déploiement de Robotaxi
Le Pixel 4 sortirait au mois d'octobre (selon une fuite de Verizon)
L'Université de Cambridge veut éviter les embouteillages à l'aide de Raspberry Pi
Amazon annonce une Echo Dot Kids Edition plus... colorée
Les créateurs d'Apex Legends dubitatifs concernant le cloud gaming et le jeu vidéo compétitif
scroll top