Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée

24 mai 2019 à 09h08
5
Safari Apple

La fonctionnalité PPACA, testée dans la dernière version bêta du navigateur Safari, veut offrir plus de régulation dans les informations obtenues par les annonceurs sur les internautes.

Apple s'est placée en première ligne dans la défense de la vie privée de ses clients. Différents dispositifs permettent de limiter le nombre de données récupérées par les services ou les réseaux sociaux.

Un système qui restreint le suivi publicitaire effectué par un e-marchand

La marque va intégrer un tout nouveau système dédié cette fois à son navigateur Safari et qu'elle nomme Privacy Preserving Ad Click Attribution (ou PPACA).

Dans un billet publié sur le site de WebKit, le moteur de rendu intégré à Safari, Apple explique le fonctionnement de ce dispositif qui vise à restreindre le nombre de sites web pouvant récupérer des données personnelles lorsque vous cliquez sur une annonce publicitaire ou que vous passez commande en ligne.

Actuellement, un magasin qui publie une annonce sait précisément quand un internaute a finalisé une commande et depuis quel site il est venu jusqu'à sa boutique. Il peut également savoir grâce à un pixel invisible associé à un cookie si le même acheteur est devenu client de l'un de ses partenaires.

Certains vendeurs peuvent, en couplant les différents trackers mis en place, accéder à un historique de navigation complet et déterminer un profil complet, pour mieux cibler les utilisateurs en fonctions de leurs centres d'intérêt.

Une technologie soumise au W3C pour en faire un standard

Ce sont ces dérives qu'Apple veut stopper net avec PPACA. La technologie va limiter le nombre d'identifiants utilisés lors d'une campagne publicitaire à quelques dizaines seulement. Un annonceur ne pourra pas attribuer des codes uniques à chaque clic publicitaire, ce qui rendra beaucoup plus difficile le suivi des utilisateurs individuels sur le Web.

Aussi, seul le site éditeur de la publicité sera autorisé par Safari à mesurer le nombre de clics, le navigateur interceptant toutes les navigations avant l'envoi. Safari ne transmettra enfin les informations que 24 à 48 heures après la requête pour empêcher un suivi en temps réel de la navigation de l'utilisateur.

Apple est tellement confiante au sujet de PPACA qu'elle l'a soumise au W3C afin d'en faire un standard adopté par les navigateurs concurrents. Pas sûr toutefois qu'un Google, dépendant de la publicité en ligne, soit en phase avec ce dispositif.

Source : TechCrunch
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
BetaGamma
On est vendredi ! C’est la bonne blague du jour !
Papounet17
Qui dit tracking publicitaire dit que la vie privée n’est pas respecté.<br /> Les gens en ont rien à foutre des publicités même si elles sont ciblées.<br /> D’ailleurs si elles sont ciblées c’est que les données personnelles sont bien utilisées pour faire ce tracking.<br /> Faut qu’ils arrêtent de se foutre de la gueule du monde.
ultimate77
“Tracking publicitaire” et “vie privée” dans la même phrase. C’est un peu démagogique je trouve. Mais faire croire a de l’innovation c’est carrément mensonger. L’option existe déjà mais pas dans safari peut être.<br /> Pourquoi ne pas proposer carrément de nous donner la main : au lieu d’afficher la pub ciblée, la page afficherait une pub (ou pas, c’est mieux) non tracée et un message au survol de la souris qui dirait “double cliquez ici pour autoriser le suivi de votre navigation réelle afin de cibler la publicité” ?<br /> Ou encore ajouter un paramètre de navigateur sur le tracking (comme la gestion des “pop up”), comme dans Chrome, l’option : “Envoyer une demande “Interdire le suivi” pendant la navigation” (qui est désactivée par défaut ici).
Momozemion
C’est beau comme les armes françaises au Yémen qui respectent la vie des civils.
Gus_71
“Apple s’est placée en première ligne dans la défense de la vie privée” :<br /> Lu ailleurs (je ne sais plus où), c’est le RGPD européen qui fait “tache d’huile” un peu partout, et qui inspire de plus en plus d’autres pays, ce qui force les entreprises comme Apple (et d’autres) à revoir leurs “politiques de confidentialité”.<br /> Je veux dire qu’ils cherchent comment vous piquer vos infos sans se faire épingler !<br /> Comme en finances : Avec plein de société écrans ??
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fujifilm dévoile le GFX 100, un appareil photo embarquant un capteur de 102 Mpx
Huawei en discussion avec Aptoide pour remplacer le Google Play Store
⚡ Bon plan : tapis de souris Roccat Kanga 320x270 à 11,48€ au lieu de 19,99€
BMW va lancer sa trottinette électrique E-Scooter à l'automne 2019
Un ordinateur infesté de virus aux enchères pour plus d’un million de dollars
DJI va équiper ses drones de capteurs d'avions et d'hélicoptères dès l'an prochain
L'entreprise Ivalua : nouvelle licorne française... ou pas ?
Une version mobile de League of Legends en développement chez Tencent
S'il était banni de Chine, Apple pourrait perdre 30% de ses revenus
Suite aux protestations meurtrières, l’Indonésie ralentit Facebook, Whatsapp et Instagram
Haut de page