Apple développe un système de tracking publicitaire respectueux de la vie privée

Mathieu Grumiaux Contributeur
24 mai 2019 à 09h08
0
Safari Apple

La fonctionnalité PPACA, testée dans la dernière version bêta du navigateur Safari, veut offrir plus de régulation dans les informations obtenues par les annonceurs sur les internautes.

Apple s'est placée en première ligne dans la défense de la vie privée de ses clients. Différents dispositifs permettent de limiter le nombre de données récupérées par les services ou les réseaux sociaux.

Un système qui restreint le suivi publicitaire effectué par un e-marchand


La marque va intégrer un tout nouveau système dédié cette fois à son navigateur Safari et qu'elle nomme Privacy Preserving Ad Click Attribution (ou PPACA).

Dans un billet publié sur le site de WebKit, le moteur de rendu intégré à Safari, Apple explique le fonctionnement de ce dispositif qui vise à restreindre le nombre de sites web pouvant récupérer des données personnelles lorsque vous cliquez sur une annonce publicitaire ou que vous passez commande en ligne.

Actuellement, un magasin qui publie une annonce sait précisément quand un internaute a finalisé une commande et depuis quel site il est venu jusqu'à sa boutique. Il peut également savoir grâce à un pixel invisible associé à un cookie si le même acheteur est devenu client de l'un de ses partenaires.

Certains vendeurs peuvent, en couplant les différents trackers mis en place, accéder à un historique de navigation complet et déterminer un profil complet, pour mieux cibler les utilisateurs en fonctions de leurs centres d'intérêt.

Une technologie soumise au W3C pour en faire un standard


Ce sont ces dérives qu'Apple veut stopper net avec PPACA. La technologie va limiter le nombre d'identifiants utilisés lors d'une campagne publicitaire à quelques dizaines seulement. Un annonceur ne pourra pas attribuer des codes uniques à chaque clic publicitaire, ce qui rendra beaucoup plus difficile le suivi des utilisateurs individuels sur le Web.

Aussi, seul le site éditeur de la publicité sera autorisé par Safari à mesurer le nombre de clics, le navigateur interceptant toutes les navigations avant l'envoi. Safari ne transmettra enfin les informations que 24 à 48 heures après la requête pour empêcher un suivi en temps réel de la navigation de l'utilisateur.

Apple est tellement confiante au sujet de PPACA qu'elle l'a soumise au W3C afin d'en faire un standard adopté par les navigateurs concurrents. Pas sûr toutefois qu'un Google, dépendant de la publicité en ligne, soit en phase avec ce dispositif.

Source : TechCrunch
5 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top