Apple Pay arrive en France : banques et Apple se partageront les commissions

26 février 2016 à 15h25
0
Après les Etats-Unis et la Chine, l'Europe et en particulier la France devrait prochainement accueillir Apple Pay. Le système de paiement sur mobile de la firme américaine pourrait entrer en fonctionnement dans les prochains mois. Les deux parties se seraient entendues sur le mode de versement des commissions générées lors de chaque achat.

Apple Pay fonctionne en effet comme un intermédiaire de paiement. Il met en relation un compte bancaire et un commerçant. Le tout transite via la plateforme Apple, laquelle prélève une commission, totalement transparente pour l'utilisateur.

Aux Etats-Unis, Apple a déjà passé des accords avec les banques majeures comme JPMorgan Chase, Bank of America ou encore Citigroup. Le groupe californien perçoit une commission à chaque transaction et puise ainsi dans ce qui s'appelle les frais dits d'interchange. Outre Atlantique, ces frais s'élèvent à 40 milliards de dollars par an.

0258000007608767-photo-apple-pay.jpg

Le schéma devrait être identique en France. Selon Les Echos, la part qu'une banque obtient à chaque transaction est actuellement de l'ordre de 0,2 % du montant total. De quoi limiter les ambitions d'Apple sur notre territoire.

A lire également

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top