Ant Group, filiale d'Alibaba, trouve un accord avec Pékin pour restructurer ses activités

05 février 2021 à 16h44
9
Jack Ma © Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com
© Frederic Legrand - COMEO / Shutterstock.com

La Fintech du géant Alibaba, mis sous pression par le gouvernement chinois ces dernières semaines, a trouvé un accord avec ce dernier quant à sa réorganisation.

Secoué depuis plusieurs semaines au rythme des enquêtes et des rumeurs, Ant Group menait des négociations avec Pékin en vue de sa restructuration. Et celle-ci semble décidée, puisque le groupe a annoncé avoir conclu un accord avec les régulateurs chinois. Ant Group va donc regrouper l'ensemble de ses activités dans une holding financière.

La pression était trop forte autour d'Ant

À la fin du mois de décembre, les régulateurs de l'Empire du Milieu s'étaient réunis pour faire le bilan des activités de la Fintech de Jack Ma, Ant Group, et pour tirer la sonnette d'alarme à son sujet. La Chine reprochait à l'entreprise de s'être éloignée de ce qui était son cœur d'activité, le paiement en ligne, en s'éparpillant un peu trop sur d'autres marchés.

Pour faire pression sur le groupe, Pékin avait stoppé le processus d'introduction en Bourse d'Ant à Hong Kong et à Shanghai en novembre dernier, avec une IPO qui était estimée à environ 32 milliards de dollars.

Puis des rumeurs de nationalisation, renforcées par la disparition de la circulation de Jack Ma, ont été lancées par la presse internationale. Cette nationalisation serait motivée par la volonté de favoriser le développement économique de la Chine et celle de lutter contre une « expansion désordonnée du capital ». Alibaba et Ant furent alors mis dans le même panier.

Ant Group pourrait, dans les prochains mois, relancer la procédure d'introduction en Bourse

Comme l'indique le toujours très bien informé Financial Times, l'accord conclu entre Ant Group et les régulateurs prévoit que les principales activités de la Fintech soient regroupées dans une holding de portefeuille financière, avec des exigences de capital plus strictes qui feront que l'entreprise sera davantage considérée comme une banque, et moins comme une entreprise technologique.

Ainsi, Ant Group se conformerait à la dernière réglementation mise en place en novembre 2020 par la Banque populaire de Chine.

Il faudra tout de même attendre un certain temps, sans doute plusieurs mois, pour que la restructuration s'opère. Celle-ci se matérialisera notamment par la scission de ses activités sur le crédit à la consommation, avec des données collectées sur plus d'un milliard de clients. Une fois achevée et validée définitivement par les autorités, la procédure permettra à Ant Group de reprendre son processus d'introduction en Bourse. Mais avant cela, il faudra que le géant du paiement en ligne encaisse une possible et considérable réduction de ses revenus et de sa valorisation.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
9
9
nicgrover
Ah « La Banque Populaire de Chine » Cela ferait rêver si elle appartenait réellement au peuple…
twenty94470
Ah « La Banque Populaire» de France cela ferait rêver si elle appartenait réellement au peuple…
remy9991
Tous les grands groupes privés chinois appartiennent au parti communiste.<br /> Jack MA est le createur mais pas le proprietaire.<br /> L"etat chinois est de loin la plus grand force de frappe economique de la planete et c’est une dictature.<br /> Esperons que BIDEN continuera ce qu’a commencé Trump car nous les tafioles Europpeenne on se couche comme d’habitude.
Duben
Toi par contre t’es pas une tafioles, t’as un PC fabriqué en Europe, avec des composants Européens, ton Smartphone ne sort pas des usines chinoises…
Hulk69
C’est le cancer terminal le communisme pas moyen de s’en débarrasser!
pecore
En France, la Banque Populaire un organisme privé sans aucun pouvoir de décision sur la politique économique du pays. Je ne vois pas ce que cela a de comparable à part un vague similitude dans le nom.
Steevenoo
C’est une dictature a l’échelle chinoise, les américains eux rêvent d’un monde unipolaire, 600 bases militaires dans le monde et des menaces de frappes militaires a la télé sur toute les chaines de télé, je ne sais pas comment on appelle sa, sa fait plaisir car leur déclin a déjà commencé
kan_gourou
Normal que le gouvernement demande à revoir la copie, Ant Group s’apparente bien plus à une banque.<br /> C’est carré et clair. La chine arrivera prochainement en 1ère puissance mondiale par leur rigueur et totalitarisme. C’est peut être ce que doit être une vraie gouvernance.
Hulk69
C’est marrant les commentaires pro chinois sont toujours le mêmes…<br /> Truc aberrant en Chine =&gt;<br /> Argument 1: Regardez ces méchants impérialistes américain.<br /> Argument 2: De toute façon on a fabriqué tout ce que tu possède
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Cybersécurité : les entreprises délaissent le mot de passe et se tournent vers l'authentification biométrique
Le shopping bientôt sur Pinterest ? PayPal en discussion pour le rachat de la plateforme
Rachat de Giphy par Facebook : ce sera 70 millions pour avoir caché des informations stratégiques
AliExpress détaille sa logistique monstre, mise en place pour son célèbre
Pourquoi le marché des jeux d'argents en ligne est-il en pleine ébulition ?
Leak Twitch :
Wix permet désormais de créer un site web qui accepte les paiements en crypto
Plus de la moitié des produits étudiés par la DGCCRF après des achats sur des marketplaces présentent des anomalies
WhatsApp commence à activer le chiffrement des sauvegardes
Les ingénieurs de Shopify partent en guerre contre... les robots acheteurs de baskets
Haut de page