YiSpecter : un nouveau malware vise iOS

05 octobre 2015 à 11h14
0
Le système mobile d'Apple est la cible d'une nouvelle attaque en Chine. Depuis près d'un an, un malware se propage via des applications qui exploitent des interfaces de programmation d'iOS.

Si la Chine permet à Apple d'élargir considérablement le marché des iPhone et des iPad, le pays donne également du fil à retordre à la firme de Cupertino en matière de sécurité. En effet, le cabinet de sécurité Palo Alto Networks explique avoir découvert un nouveau malware particulièrement sophistiqué.

Pour passer au travers des divers dispositifs de sécurité mis en place par Apple, le nouveau malware en question, baptisé YiSpecter, exploite des interfaces de programmation du système iOS. Lorsque le téléphone est infecté, YiSpecter peut installer des applications non désirées voire en remplacer d'autres, légitimement obtenues depuis l'App Store. Ces applications peuvent ensuite présenter de la publicité en plein écran. YiSpecter est également en mesure de changer les favoris de Safari ainsi que le moteur de recherche par défaut, mais aussi, d'envoyer des informations vers un serveur externe.

YiSpecter cible tous les iPhone - jailbreakés ou non - et est constitué de quatre composants signés avec des certificats en apparence légitimes. Trois de ces éléments permettent de masquer les icônes sur l'écran d'accueil ou de se faire passer pour d'autres applications précédemment installées par la victime. Sur 57 solutions antivirus, une seule, fournie par VirusTotal, a correctement identifié le malware.

0000019008193968-photo-yispecter.jpg
0000019008193970-photo-yispecter.jpg


Selon Palo Alto Networks, YiSpecter serait en circulation depuis 10 mois et même si l'internaute a repéré les applications vérolées, une simple suppression ne suffit pas. Elles sont d'emblée réinstallées sur l'appareil. « Des utilisateurs d'iPhone non jailbeakés ont tenté de nettoyer leurs cookies, restaurer iOS, changer leur compte iCloud et bloquer les pop-up sur Safari, mais ces actions n'ont pas permis de résoudre le problème », est-il ainsi expliqué.

Le déploiement du malware serait effectué de plusieurs manières et touche principalement les mobinautes chinois. D'une part, les hackeurs exploitent la connexion Wi-Fi des fournisseurs d'accès à Internet pour présenter du contenu HTML présentant du code JavaScript malveillant. D'autre part, ils font usage de faux certificats émanant de Verisign et Symantec. Retrouvez davantage de détails sur cette page.

Rappelons qu'en fin de mois dernier, toujours en Chine, des hackers ont trouvé le moyen de passer outre les mécanismes de sécurité mis en place par Apple en convaincant plusieurs éditeurs d'utiliser une version pirate de l'environnement de développement Xcode afin de déployer le malware XcodeGhost.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Windows 7 est mort ? Canonical vous invite à essayer Ubuntu
La vignette Crit'Air devient obligatoire pour les véhicules en vente ou en location
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
L'Europe veut uniformiser les chargeurs des smartphones, Apple prend les devants
L'UE dévoile son projet de
La 5G, une aberration écologique… et économique ?
OneWeb produit à présent deux satellites par jour !
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top