Simplocker : un malware qui chiffre les données sur Android

06 juin 2014 à 13h32
0
L'éditeur ESET Security attire l'attention des utilisateurs d'Android sur un malware de type ransomware qui circule au sein d'applications vérolées. Il s'agirait du premier logiciel malveillant de ce type à sévir sur la plateforme.

00FA000007408957-photo-simplocker.jpg
Les ransomwares sont de plus en plus répandus dans le petit monde des logiciels malveillants : une fois installés sur une machine infectée, ils chiffrent certaines données sensibles, et demandent à l'utilisateur le versement d'une rançon pour leur redonner l'accès à leurs fichiers. Une pratique connue sur les ordinateurs, qui s'invite dangereusement sur les terminaux mobiles.

Simplocker est, selon ESET, le premier ransomware à investir Android. Une fois installé sur un terminal, par le biais d'un lien ou d'une application vérolée, le malware scanne les fichiers et plus particulièrement ceux qui sont présents sur la carte SD. Les données personnelles de l'utilisateur, une fois identifiées, sont ensuite chiffrées et ne sont donc plus accessibles par leur propriétaire. Le malware affiche ensuite une demande de rançon, en russe, tandis que le paiement est exigé en hryvnia, la monnaie ukrainienne.

La somme d'argent demandée est faible, de l'ordre de 16 euros, et les mécanismes de Simplocker sont aujourd'hui assez basiques. Selon ESET, il pourrait s'agir d'une sorte de prototype développé par des pirates ukrainiens, qui chercheraient à affiner des capacités de l'application avant une diffusion plus large. Actuellement, Simplocker ne semble diffusé que de manière très confidentielle, et a principalement été repéré au sein d'une application nommée Sex xionix qui circule sur des plateformes non certifiées par Google.

L'éditeur en sécurité recommande aux mobinautes d'être vigilants, en particulier lorqu'ils téléchargent des applications en dehors de Google Play. En cas de piratage par un ransomware, il conseille également de ne pas payer les pirates, non seulement pour ne pas les encourager à continuer cette activité, mais également parce qu'il n'y a aucune certitude que l'accès aux fichiers soit rouvert par la suite.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Sonic le Film : après la polémique, le hérisson bleu dévoile son nouveau look
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Le saviez-vous ? Il n’a mis que 16 secondes pour résoudre un Rubik's Cube les yeux bandés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top