Opera Software informe d'un piratage de sa base de données de synchronisation

0
La société Opera Software a envoyé un email à l'ensemble de ses utilisateurs afin de les inviter à changer leur mot de passe suite à un piratage.

A l'instar de Firefox ou de Google Chrome, Opera software propose depuis longtemps déjà un module de synchronisation de données. Baptisé, Opera Sync, ce dernier est associé à une base de données. Mais par mesure de sécurité, l'éditeur norvégien explique avoir forcé la saisie d'un nouveau mot de passe.

Plus précisément, dans un message envoyé à ses utilisateurs, Opera Software explique :

La raison pour laquelle nous avons fait ça c'est parce que nous avons détecté une attaque sur les serveurs de synchronisation d'Opera. Notre enquête est toujours en cours mais nous pensons que les mots de passe de nos utilisateurs (qui sont encore chiffrés ou sécurisés via hashing) ainsi que les informations de compte, comme l'identifiant de connexion, ont été compromis.



Pour se connecter à nouveau au service de synchronisation, Opera explique qu'il faut donc choisir l'option « J'ai oublié mon mot de passe » afin de recevoir un email.

Rappelons qu'Opera Software dispose d'une base de 350 millions d'utilisateurs, dont 60 millions sur PC et le reste, sur smartphones et tablettes.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Microsoft repousse la migration vers le nouveau Outlook.com
5 points à vérifier avant de changer de job
Mars : l'isolement d'un an pour 6 chercheurs et observateurs vient de prendre fin
Après les Chrome apps, place aux Electron apps
Le projet de fibre optique de Google au ralenti
Les vidéos de la semaine : Dishonored 2, NBA 2K17 ou encore le DISCO de Parrot
Adobe Photoshop : retouchez facilement les traits d'un visage avec l'outil Fluidité
Google Fuchsia peut-il tuer Windows ? (votre avis)
Sondage : quelles sont vos attentes concernant l'iPhone 7 ?
ChicTypes.com est placé en redressement judiciaire
Haut de page