Mozilla active les tuiles de suggestions au sein de Firefox

Par
Le 11 septembre 2015
 0
Mozilla annonce avoir activé les tuiles suggérées au sein de son navigateur Firefox. Dans un premier temps seuls les internautes américains sont concernés.

Depuis quelques années, Mozilla songe à diversifier ses sources de revenus et à ne pas trop reposer sur les liens sponsorisés de Google. A cet effet, la fondation a tout d'abord multiplié les accords en signant avec Yahoo aux Etats-Unis, avec Yandex en Russie ou encore Google en Europe. Parallèlement, le navigateur Firefox accueillera de la publicité.

Au mois de mai dernier, Mozilla expliquait en effet vouloir sponsoriser l'écran d'accueil de son navigateur en signant avec plusieurs partenaires afin de positionner de manière aléatoire une vignette sur l'écran de démarrage pointant vers leur site Internet.

De premiers essais ont été effectués ces derniers mois et Derren Herman, vice-président de la division Content Services, explique que le dispositif a été activé au mois d'août aux Etats-Unis. La première vague de suggestions est négociée avec Yahoo!, Fortune Magazine et Quartz mais également avec des organisations à but non lucratif comme Make-a-Wish Foundation et l'Electronic Frontier Foundation.

035c000008164150-photo-firefox-suggested-tile.jpg


Mozilla explique toutefois ne pas recevoir de l'argent pour présenter ce contenu, lequel est identifié en tant que Suggested Tiles. La mention sponsorisée figure pour sa part au sein de Directory Tiles. De la tuile "suggérée" à la tuile "sponsorisée", il n'y a qu'un pas qui ne manquera pas d'apporter un peu de confusion chez l'internaute. On imagine que Firefox tentera tout d'abord d'attirer de potentiels annonceurs via le dispositif de suggestions avant de dresser un bilan de performances et de les faire payer pour de la véritables publicités.

Pour le ciblage, Mozilla collecte des données basées sur le surf de l'utilisateur. Concrètement il s'agit de la position géographique de l'utilisateur, probablement avec l'adresse IP, le nombre d'impressions de cette vignette sur l'écran de démarrage, le nombre de clics effectués sur cette dernière ou encore si celle-ci a été bloquée ou au contraire ouverte puis épinglée.

Ces données sont ensuite transférées vers le serveur Web Onyx avant de transiter vers le serveur d'analyse baptisé Disco. S'ensuit une migration vers le serveur de stockage Redshift. Enfin celles-ci seront mises en forme par Mozilla avant d'être partagées avec le partenaire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Mozilla Firefox

scroll top