Firefox s'accorde mal avec Norton

L'éditeur de sécurité Symantec rapporte que lors de la sortie de la mise à jour de Firefox, la dernière version aurait généré un faux positif. Les utilisateurs des suites Norton ont alors vu certains fichiers du navigateur être placés en quarantaine. Le problème a, semble-t-il, été réglé.
0104000003154880-photo-logiciels-norton-pack-expert-2010.jpg

La version 3.6.6 de Firefox a causé certains soucis aux utilisateurs de Norton. L'antivirus a considéré comme un faux positif la mise à jour du navigateur. Du coup, il était impossible d'établir une connexion Internet à cause des trois fichiers en cause baptisés freebl3.dll, softokn3.dll et nssdbm3.dll.

Il faut dire que les solutions Symantec utilisent une méthode dite de réputation pour considérer ou non un fichier comme étant potentiellement dangereux. Dans le cas de documents nouveaux, si peu d'utilisateurs les ont téléchargés, cela veut peut être dire qu'ils sont vérolés. D'où le faux positif de Firefox.

Pour autant, sur le forum de Symantec, l'éditeur tient à s'excuser en expliquant que certaines « irrégularités techniques » ont eu lieu avec la publication du patch Firefox. Pour autant, on précise qu'un mécanisme de suivi a été mis en place avec Mozilla afin qu'un tel épisode ne se reproduise plus.

Symantec a donc conseillé aux internautes touchés de se diriger vers une sortie de quarantaine des fichiers manquants de Firefox. Sinon une réinstallation du navigateur en bonne et due forme est à prévoir.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Cloud computing : SFR lance son
Un groupe d'espions russes arrêté par les geeks du FBI
Seagate lance le premier disque dur de 3 To, mais à quoi bon ?
Facebook, allié de choix dans les divorces américains
Les chercheurs en disent plus sur la faille des iPad
Moins de 4% des certificats SSL seraient valides
Un développeur réalise 4 portages du jeu Lemmings en moins de 36 heures
Hadopi : « Il n’y aura pas de seuils pour dresser un PV »
Amazon lance l'application Kindle pour Android
Une version de Google Docs pour Android, iPhone et iPad
Haut de page