Windows 10 : Microsoft fait la promotion de Edge dans Bing

Par
Le 07 septembre 2015
 0
Microsoft a commencé à promouvoir son navigateur Edge auprès des utilisateurs souhaitant récupérer Chrome ou Firefox.

Si le lancement de Windows 10 a été particulièrement réussi, l'adoption du navigateur Edge est un peu différente. La semaine dernière, le nouveau système de Microsoft affichait déjà une part de marché de 5,21%, mais Edge, quant à lui, ne figurait même pas au sein des chiffres de NetMarketShare : il s'est vu noyé dans une catégorie, chiffrée à 0,31%.

Microsoft ne s'est pas publiquement exprimé sur l'adoption de son nouveau navigateur suite à la sortie de Windows 10, mais la firme de Redmond entend bien positionner ce dernier face à la concurrence de Chrome et Firefox. Outre l'introduction d'un nouveau moteur de rendu optimisé pour les technologies du HTML5 et ECMAScript 6, le navigateur est, d'emblée, configuré par défaut sur Windows 10.

Reste que pour beaucoup d'internautes, le navigateur par défaut, qu'il s'agisse de Safari sur OS X ou Internet Explorer sur les moutures précédentes de Windows, ne sert qu'à récupérer une application alternative, telle que Chrome ou Firefox. Il faut dire qu'au fil du temps, les internautes ont développé leurs habitudes de surf autour des extensions. Or, Microsoft Edge ne prend pas encore en charge ces add-ons et ne dispose donc pas de tous les éléments facilitant la migration des utilisateurs de Windows 10.

0348000008158174-photo-bing-edge-promo.jpg

Erreur stratégique ? Peut-être. Quoi qu'il en soit, Microsoft a pris le parti de promouvoir son nouveau navigateur directement au sein de Bing sur Windows lorsque les utilisateurs américains effectuent pour la première fois une requête pour Firefox ou Chrome. Un message apparaît expliquant : « Microsoft recommande Microsoft Edge pour Windows 10 », avec un lien pointant vers la présentation du logiciel. Cette page promotionnelle n'est d'ailleurs accessible que lorsque Bing est configuré pour retourner du contenu aux internautes américains.

Pour la multinationale, l'objectif est bien entendu de retenir les utilisateurs sur Edge afin qu'ils puissent découvrir les nouveautés introduites. En attendant, Chrome continue sa croissance et affiche une part de marché de près de 30% contre 20,57% il y a 10 mois.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top