IE : les dessous du mode InPrivate révélés

02 août 2010 à 15h19
0
00C8000001986324-photo-internet-explorer-8-final-logo-clubic.jpg
Dans un article récent le Wall Street Journal explique que le mode de navigation privée embarqué au sein d'Internet Explorer 8 n'a pas fait l'unanimité chez Microsoft. En effet, il était initialement prévu que ce dernier fut activé par défaut et ce, afin de réellement différencier le navigateur de ses concurrents.

L'équipe de Dean Hachamovitch avait ainsi concocté un dispositif capable d'analyser chacun des composants d'une page web, du texte, à la photo ou encore une vidéo. InPrivate se focalisait notamment sur le contenu provenant de sites externes, par exemple les widgets ajoutés aux blogs, tout en laissant passer certains éléments afin de ne pas perturber les internautes comme les vidéos de Youtube. Pour les développeurs de Microsoft, la règle d'or était de bloquer les contenus se trouvant sur plus d'une dizaine de sites web ; ces derniers étaient alors jugés potentiellement dangereux pour la vie privée de l'utilisateur. Globalement les ingénieurs avaient estimé que cette méthode était plus adaptée que la simple désactivation des cookies.

Ce dispositif ne fut cependant au goût de M. McAndrews, chargé du département des publicités en ligne de la société. Selon lui le système de navigation privée pouvait alors largement diminuer le nombre d'informations collectées pour chaque internaute, affectant alors la qualité des publicités. La Wall Street Journal rapporte les propos d'un collègue de M. McAndrews : « nous avions peur que cela crée un mouvement de panique au sein des technologies de pistage (...) cela aurait pu avoir un impact sur toute l'industrie ». Au cours d'une réunion sur le sujet, Randall Rothenberg, directeur du bureau des publicités interactives chez Microsoft, s'interrogeait également sur l'activation par défaut du mode InPrivate et estimait qu'il pourrait y avoir un sérieux amalgame entre les publicités ciblées et les violations de la vie privée de l'internaute. Par ailleurs, cela ne plaçait pas Microsoft en position de force auprès des annonceurs face aux concurrents comme Yahoo! et Google.

Finalement lorsqu'Internet Explorer 8 fut dévoilé en mars 2008, le mode de navigation privé fut largement modifié. InPrivate devint désactivé par défaut pour chaque nouvelle session. Alors que cette histoire circule sur la Toile, Dean Hachamovitch a publié un billet sur le blog officiel d'Internet Explorer en défendant le système de sécurité du navigateur. Avant de rappeler comment activer InPrivate, il déclare : « votre navigateur vous offre des informations afin d'obtenir lui-même d'autres informations. Ces dernières peuvent vous identifier. Bien souvent, elles sont automatiquement envoyées (...) pour cibler le contenu qui vous est retourné ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top