🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Le bloqueur de pub de Chrome sera disponible dans le monde entier en juillet

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
24 janvier 2019 à 14h11
6
Google Chrome.jpg

L'année dernière, Google commençait à bloquer, via Chrome, les publicités ne respectant pas les standards recommandés par la Coalition for Better Ads, et ce, au moyen d'un bloqueur de pub directement intégré à son navigateur phare. On apprenait ce mercredi que ce filtrage des publicités, initié dans le cadre du Better Ads Standard, s'étendra à l'échelle mondiale en juillet prochain. Jusqu'à présent, cette mesure se limitait uniquement à l'Amérique du Nord et à l'Europe.

Les standards recommandés par le consortium Coalition for Better Ads visent à mettre de côté les expériences publicitaires intrusives, tant sur mobile que sur ordinateur. Classées en 12 grandes catégories, ces dernières regroupent les publicités lançant automatiquement des spots vidéo, mais aussi les bannières flottantes ou encore les annonces occupant une part trop importante de l'interface.

Un blocage des publicités indésirables en deux étapes

Contrairement à un système comme AdBlock, le blocage dispensé par Google fonctionne comme un filtre permettant de faire le tri entre les annonces intrusives et la publicité jugée conforme. Lorsqu'une bannière intrusive est repérée, Google prévient, dans un premier temps, l'éditeur du site concerné au travers de son outil Ad Experience Report. Si l'éditeur n'a pas apporté de changement à son site à l'issue du temps imparti, Google Chrome fera le ménage pour bloquer les publicités pointées du doigt.

Cette semaine, et sur le tard, Google précisait par ailleurs que sa propre régie publicitaire avait cessé de vendre des annonces qui ne respectaient pas les standards de la Coalition for Better Ads.

Coalition for better ads.jpg




Le filtrage opéré par Chrome s'est révélé efficace en Amérique du Nord et en Europe

Les mesures prises par Google pour filtrer les annonces indésirables en Amérique du Nord (Canada et États-Unis) et en Europe ont porté leur fruit depuis leur déploiement l'année dernière. La firme précise ainsi avoir passé en revue des millions de sites à travers le globe, tandis que les éditeurs européens et américains ont travaillé à rester dans les bonnes grâces du géant de Mountain View.

« Au 1er janvier 2019, les deux tiers de l'ensemble des éditeurs qui n'étaient pas en conformité avec les Better Ads Standards étaient désormais en règle. Par ailleurs, moins de 1 % des millions de sites que nous avons évalués ont vu leurs publicités être filtrées », note Google dans un communiqué.

Fort de cet apparent succès, Google déploiera son système de filtrage à l'échelle mondiale dès le 9 juillet prochain, apprend-on de 9to5Google. L'outil Ad Experience Report tool est dès à présent accessible à l'intégralité des éditeurs. Il permet notamment de vérifier la bonne conformité d'un site web.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
0
Zathuro
C’est à mourir de rire Google qui fait du filtrage de publicité… Ah oui parce que Google fait de la bonne publicité et veux surtout dégommer la concurrence (si il en reste une).<br /> C’est bien de rire un peu…
hellraisercom
J’ai aussi pouffé de rire en ne lisant que le titre… J’essai de trouvé un autre truc a dire en plus de ton commentaire, mais finalement tu as tout dis XD
Catherineiasabelle
Ses. Vrais<br /> Ses. Mourrir. De. Rire. Ses. Nul
Rumpelstiltskin
Si on avait ublock origin c’était terminé…<br /> Beaucoup de blabla
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Des sursauts radio rapides repérés en dehors de la Voie Lactée
Les seniors partagent plus facilement les fake news, selon une étude US
Tesla fait face à la plainte d'une famille endeuillée à cause de l'un de ses véhicules
En Inde, enregistrer un film en salle au caméscope va coûter très très cher
Amazon Echo Auto : plus d’un million de précommandes enregistrées
Tesla retire la version 75 kWh des Model X et S, désormais à 100 000 euros minimum
Google lance les cartes d’activité pour regrouper toutes vos recherches au fil des mois
Hubble nous offre une image saisissante de la galaxie du triangle (M33)
Les cartes SD de 1 To arrivent sur le marché, c'est Lexar qui ouvre le bal
La société mère de Cambridge Analytica condamnée pour violation d'une loi sur les données
Haut de page