Avec Canvas, Google rend les dessins possibles dans Chrome

24 décembre 2018 à 10h32
0
Google Canvas_cropped_287x287

Avec Canvas, Google propose un outil de dessin très simple, pour réaliser des œuvres au crayon, à la craie ou au stylo plume, directement depuis son navigateur web.

Jamais avare en nouveautés, Google propose depuis peu une nouvelle webapp, accessible directement depuis Chrome : Canvas. Comme son nom le laisse suggérer, il s'agit d'un outil de dessin très simple, permettant d'exprimer son talent créatif à la force de la souris.

Google Canvas accessible depuis Chrome

Ainsi, l'outil Google Canvas limite les possibilités de création à seulement un crayon, un stylo, un marqueur, une craie et une gomme. A cela s'ajoute une palette de couleurs personnalisable, et la possibilité de modifier l'épaisseur du trait. Evidemment, Google permet d'enregistrer sa création au format PNG. A noter que l'on peut également importer une image pour la retravailler avec Canvas.

A l'heure actuelle, les possibilités offertes par Canvas sont très limitées, mais on imagine que Google enrichira l'expérience au fil des semaines. Pour accéder à Canvas, il suffit de se connecter à cette adresse.
1
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top