Chrome 46 retire la commande "OK Google"

0
Google semble vouloir faire le ménage au sein de Chrome, son navigateur : la fonctionnalité d'activation vocale a été retirée de la dernière mouture.

La semaine dernière, Google publiait une nouvelle version stable de son navigateur. Cette dernière corrige notamment 24 vulnérabilités dont quatre, de niveau élevé, affectant le moteur de rendu Blink ou le lecteur PDF.

Pour Google, ce fut également l'occasion de retirer la fonctionnalité d'activation vocale via le mot-clé OK Google. Après son implémentation sur Android, cette commande vocale s'est immiscée au sein de Chrome et Chrome OS et permet donc de dicter une recherche.

035C000008210510-photo-ok-google.jpg

Ce mot-clé a été supprimé sur Windows, OS X et Linux, mais reste toutefois disponible au sein des Chromebook, ainsi que sur les smartphones et tablettes. Pour effectuer une recherche vocale, il faudra procéder manuellement, en cliquant sur l'icône microphone sur le champs de recherche de Google.com.

La firme explique que cette fonctionnalité n'était que très peu utilisée. Il sera intéressant de voir comment les dispositifs similaires de la concurrence, notamment du côté de Windows 10 et Cortana, sont adoptés. Rappelons qu'au sein de la prochaine mouture - Chrome 47 - Google retirera le centre de notifications de son navigateur, une décision motivée par les mêmes raisons.

A lire également : Chrome : Google retirera le centre de notifications


Télécharger Google Chrome pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La SNCF va investir 30 millions d'euros dans des start-up pour accélérer sa modernisation
Star Wars Le Réveil de la Force : affiche et réservations envahissent les réseaux sociaux
Le MIT développe un algorithme capable de remplacer l'intuition humaine
Face au mur, Pixmania doit se réorganiser
Pour E. Schmidt, Google n'est qu'une victime de plus de la Commission européenne
Orange lance Cash, un concurrent d'Apple Pay
Perquisition chez Volkswagen : la justice saisit le matériel informatique
NVIDIA : pas de mise à jour de pilotes sans GeForce Experience
VTC Cab, quand les chauffeurs
Apple écope de 234 millions de dollars d'amende pour violation de brevets
Haut de page