Chrome bêta : optimisation du format WebP et de la navigation sur Android

22 novembre 2013 à 12h31
0
Google a déployé une nouvelle version bêta de Chrome à destination des testeurs, laquelle apporte principalement des optimisations techniques plutôt que de nouvelles fonctionnalités.

00C8000005762684-photo-google-chrome-beta-android-logo-gb-sq.jpg
En 2010, Google introduisait le nouveau format d'images WebP afin de remplacer les JPEG et les PNG. Alors que les médias de la Toile s'enrichissent, le nombre de photos publiées augmente considérablement et Google perçoit alors une opportunité pour améliorer la bande passante des serveurs. Les images au format WebP seraient globalement 30% plus légères que celles en JPEG.

WebP a évolué au fil des mois avec notamment la prise en charge des métadonnées ICC et EXIF, de la transparence mais aussi des animations similaires au GIF animés. Ce sont précisément les animations des WebP qui seront activées au sein de Google Chrome 32. L'ingénieur Urvang Joshi prend l'exemple d'un GIF animé pesant 870 Ko contre 372 Ko pour son équivalent en WebP.

Google explique en outre avoir optimisé la navigation des sites Internet de type responsive sur Android. Jusqu'à présent, pour effectuer un zoom, l'utilisateur doit effectuer une double tape. Dans sa version actuelle, Chrome impose alors un temps de latence de 300 ms après chaque frappe afin de déterminer si le mobinaute compte effectuer un zoom ou non. Au sein de cette bêta, la double-tape est toute simplement désactivée sur les sites censés s'adapter automatiquement à la taille de l'écran. Il n'y aura donc plus aucun temps de latence et la navigation s'en trouvera accélérée.

L'édition mobile de Chrome accueille également les interfaces de programmation Vibration, permettant aux développeurs d'envoyer des retours haptiques directement depuis leurs applications Web. Ces API sont notamment utilisées pour les jeux. Aussi, par défaut, Chrome bloquera les plugins basés sur l'architecture NPAPI, lesquels sont jugés moins sécurisés que ceux faisant usage de PPAPI offrant, entre autres, un mode sandbox pour davantage de protection. Plusieurs plugins populaires basés sur NPAPI sont toujours très utilisés (Google Earth, Silverlight, Google Talk, Facebook Video...). Enfin plusieurs autres API ont été mises à jour (signedInDevices, MediaGAllery ou Identity).

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top