Chasse aux bugs : Google a reversé 2 millions de dollars aux hackers

01 juin 2018 à 15h36
0
Google se satisfait de son programme de récompenses et annonce avoir reversé au total 2 millions de dollars aux experts en sécurité.

00AA000005124340-photo-google-bug-logo-sq-gb.jpg
Depuis 2010, Google propose un système permettant aux hackers et chercheurs en sécurité d'obtenir une compensation financière pour la découverte d'une faille de sécurité aux sein de ses logiciels et applications en ligne. Chris Evans et Adam Mein, tous deux responsables de la sécurité chez Google, expliquent que cette initiative a permis de corriger plus de 2000 vulnérabilités.

« Aujourd"hui nous sommes ravis d'annoncer que nous avons payé plus de 2 millions de dollars, tous programmes de sécurité de Google confondus », affirme la société. Plus précisément, Google ajoute avoir reversé 1 million de dollars dans le cadre de son initiative pour Chrome et autant d'argent aux experts ayant découvert des vulnérabilités sur ses services.

MM. Evans et Mein ajoutent que les bugs jusqu'alors récompensés par la somme de 1000 dollars passeront désormais à 5000 dollars ; il faut dire que ces derniers doivent se faire de plus en plus rares au fil des années.

Rappelons que Microsoft avait annoncé le lancement d'un programme similaire au mois de juin pour s'assurer de la sécurité de son système Windows 8.1 et de son navigateur Internet Explorer 11. Ironiquement c'est un ingénieur en sécurité chez Google qui fut le premier récompensé en recevant la somme de 50 000 dollars.


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

De la musique plein la tête
Logitech Wireless All-in-One Keyboard TK820 : le pavé tactile et le clavier réunis
Toujours un oeil chez soi
Auto-entrepreneurs : le gouvernement va-t-il encore reculer ?
Pleine forme version 2.0
Genius Cam Mouse : une souris qui intègre une webcam
Facebook rachète Jibbigo, spécialisé en reconnaissance vocale et traduction
Mega : 4 millions d'utilisateurs, mais peu d'abonnés payants
Aux Etats-Unis, Facebook s'essaie à la réservation de restaurants
Infos US de la nuit : SoundCloud sur Google+, Nouveau type de CV, Indicents autour du G2
Haut de page