Comme un mea culpa, Google soutient l'initiative Do Not track

23 février 2012 à 11h42
0
0082000004093786-photo-logo-google-chrome-11.jpg
Une prochaine version du navigateur Chrome renforcera la vie privée des internautes en embarquant un système de protection Do Not Track.

En 2010, la FTC, Federal Trade Commission, avait demandé aux éditeurs de navigateurs de mettre en place des solutions permettant de protéger les internautes des publicités ciblées. L'organisme chargé de réguler le commerce aux Etats-Unis souhaitait que l'utilisateur puisse pleinement contrôler les informations personnelles recueillies par des sites Internet et le cas échéant, modifier celles-ci.

Firefox fut le premier navigateur à implémenter cette technologie. Chez Mozilla, celle-ci consiste à envoyer une requête HTTP déclarant aux sites que l'internaute ne souhaite pas être tracé. Pour IE 9, Microsoft a adopté un système de protection un peu différent qui se présente sous la forme d'une liste (Tracking Protection List - TPL) contenant des adresses que le navigateur ne pourra appeler que lorsque l'internaute aura tapé l'URL ou cliqué sur un lien direct. Pour sa part, Apple a également introduit son mécanisme auprès des développeurs au sein de Safari 5.1.

Les systèmes de type Do Not Track ne concernent cependant que la publicité et comme le rapporte le Wall Street Journal, Facebook sera toujours en mesure de collecter des informations relatives à l'utilisation de son bouton « Like » par exemple. Reste que les annonceurs et les sociétés spécialisées dans le traçage des internautes ont accepté de respecter les consignes du Do Not Track et n'utiliseront pas ces données à des fins publicitaires.

La semaine dernière nous apprenions que Google avait volontairement modifié le code de ses publicités afin de passer outre les paramètres de confidentialité du navigateur Safari sur iOS et Mac OS X. Quelques jours plus tard, Susan Wojcicki, vice-présidente du département de la publicité chez Google, explique être ravie de « rejoindre cet accord industriel pour le respect du Do Not Track ». Le navigateur Chrome embarquerait un dispositif de sécurité en fin d'année. Notons que Google a déjà mis à disposition une extension pour Chrome.

Par la suite ces différentes implémentations devraient être uniformisées et s'articuler autour d'un standard concocté par le W3C.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
Grève : la CGT bascule des foyers en heures creuses, l'électricité devient un enjeu
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Le CSA monte une équipe de professionnels des médias pour lutter contre les fake news
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe
Amazon dévoile le calendrier pour recevoir ses commandes avant Noël

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top