Brave annonce consommer de 33 à 66 % moins de mémoire que Google Chrome

Matthieu Legouge Contributeur
20 février 2019 à 20h10
0
Brave Navigateur

Les utilisateurs de Brave peuvent se réjouir : outre bloquer les publicités et autres scripts, protéger la vie privée et partager ses revenus publicitaires, le navigateur annonce également une consommation d'énergie réduite ainsi qu'une utilisation de mémoire bien moindre par rapport à Google Chrome.

Toujours avec l'objectif de démontrer les multiples raisons d'adopter le navigateur basé sur Chromium, les équipes de recherche en performance de Brave continuent leur série de publications visant à évaluer les performances du navigateur.

Brave : toujours plus haut

Les derniers tests en date comparent Brave à Chrome afin de déterminer leur consommation de mémoire. Les résultats sont bluffants puisque, avec ou sans bloqueur de publicités (AdBlock Plus et uBlock Origin), Chrome se révèle être 33 à 66 % plus gourmand que Brave en mémoire alors que les tests ont été réalisés avec les mêmes paramètres et matériels.

Brave - Browser Memory Usage

Les ressources en mémoire sont précieuses, surtout pour une utilisation sur ordinateur portable ou smartphone. Bien que la version standard de Google Chrome ne nécessite que 200 Mo de mémoire, ses paramètres par défaut pour accéder aux sites web ne lui permettent pas de réduire significativement sa consommation. Ben Livshits, chercheur en performance pour Brave, annonce justement dans un entretien avec CNET que la grande partie des économies de mémoires « résulte du blocage des annonces et des trackers gourmands en ressources qui fourmillent dans les sites populaires, en particulier des actualités ».

Une réduction notable surtout sur les sites chargés en annonces

Pour Microsoft Edge, Firefox, Chrome ou encore Opera et Vivaldi, la réduction de la consommation de mémoire est une priorité, surtout face à la flambée de sites web utilisant de plus en plus JavaScript. Brave vient de prendre une bonne longueur d'avance avec la publication de ses tests.

Néanmoins, il faut savoir que les équipes de recherche en performance de Brave ont uniquement réalisé ses tests sur des sites surchargés en annonces et autres pisteurs. Ainsi, Ben Livshits a tenu à préciser : « Les pages propres, telles que Gmail ou Wikipédia, utiliseraient actuellement la même quantité de mémoire que sur Chrome ».



Modifié le 17/10/2019 à 15h10
12 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top