Brave : les extensions Chrome débarquent sur le navigateur

le 11 décembre 2018
 0
Brave Navigateur

Pensé pour protéger la vie privée de ses utilisateurs, le navigateur Brave se rapproche davantage de Chromium dans sa dernière mise à jour (0.57). Les extensions Google Chrome sont désormais compatibles.

Chromium a le vent en poupe ces derniers temps. Alors que Microsoft a annoncé vouloir se baser sur ce navigateur open source pour la future version de Microsoft Edge, Brave se présente plus que jamais comme une version alternative de Google Chrome, les pubs et les trackers en moins.

Brave Muon tire sa révérence


Accessible en test depuis quelques semaines, la version 0.57 de Brave est dorénavant accessible à tous. Les irréductibles utilisant encore la version "Muon" (0.25.2) vont par ailleurs être incités à migrer, puisque cette dernière a été abandonnée par ses développeurs.

Une notification va être envoyée progressivement aux utilisateurs d'ici les prochains jours pour leur permettre de sauter le pas. La transition se fera de manière transparente : favoris, historique de navigation, mots de passe, cookies... toutes vos données seront importées automatiquement.

Qu'on se le dise, cette nouvelle version de Brave ne comporte que des avantages. En plus d'une amélioration radicale des performances (gain de 22 % en rapidité), elle permet d'utiliser toutes les extensions disponibles sur Google Chrome. Autre nouveauté : les Brave Rewards, un portefeuille intégré qui récompense les créateurs de contenus et les utilisateurs du navigateur grâce à un token publicitaire, le BAT (Basic Attention Tokens).

La synchro cross-platform arrive


Conçu notamment par Brendan Eich, l'un des créateurs de Mozilla, Brave est plus que jamais recommandable, notamment pour les habitués de Chrome. Doté d'une interface similaire, il bloque nativement les publicités et les trackers, et active par défaut l'extension HTTPS Everywhere, garantissant un minimum de sécurité pendant la navigation. De quoi offrir un double avantage : une navigation plus rapide, et un meilleur respect de la vie privée de ses utilisateurs.

Disponible sur Windows, macOS, Linux, iOS et Android, Brave manque toutefois d'une fonctionnalité majeure : la synchronisation entre les différentes plateformes. Bonne nouvelle : cette nouveauté figure sur le planning des développeurs. Elle débarquera d'ici"les prochaines semaines", grâce à une mise à jour qui marquera une nouvelle étape importante vers la version 1.0.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Des employés de Microsoft appellent à soutenir la révolte de travailleurs chinois sur GitHub
Tesla dévoile son nouvel ordinateur de bord pour véhicule autonome
Malgré les tumultes, Huawei a vu son chiffre d'affaires bondir au premier trimestre 2019
Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
scroll top