Le navigateur Brave bloque les pubs mais propose de payer vos sites favoris

02 septembre 2016 à 12h32
0
Lancé en début d'année, le navigateur Brave propose une approche un peu originale et souhaite donner aux internautes une solution complémentaire à son bloqueur de publicités.

Anciennement PDG de Mozilla et créateur du langage Javascript, Brendan Eich a lancé au mois de janvier un nouveau navigateur basé sur Chromium et baptisé Brave. En plus de promettre de bonnes performances, l'équipe amorce aujourd'hui son modèle économique.



Brave souhaite mettre en place un intermédiaire entre l'internaute et l'éditeur. Si les bloqueurs de publicités se sont généralisés, ce sont les éditeurs qui en pâtissent. Brave entend ainsi mettre en place un dispositif de paiement permettant à chacun de rémunérer à hauteur de son choix leurs magazines en ligne favoris.


Brave estime que les listes de blocages classiques, tel que celles d'AdBlock Plus, ne sont pas efficaces parce que chacun a une idée différente d'un contenu de qualité. En outre, la société explique que si certains les internautes ne souhaitent pas être suivi à la trace, ils sont également vite dissuadés de devoir saisir leurs informations bancaires sur chacun des sites qu'ils consultent.

035C000008539102-photo-brave-payments.jpg


L'équipe propose alors de se créer un portefeuille virtuel, soit en ajoutant son Bitcoin Wallet soit sa carte bleue via le service Coinbase. Le processus repose sur le protocole Anonize pour masquer l'identité de l'internaute. Ce dernier placera une dépense mensuelle pour son surf et via un jeu d'algorithmes, les revenus seront partagés en fonction du nombre de visites effectuées sur chacun de ces sites Internet et le temps de consultation.

L'internaute sera en mesure de choisir les sites Web qu'il souhaite rémunérer et pourra très bien décider de bloquer les publicités sur d'autres blogs sans pour autant effectuer ces micro-paiements.

0258000008539098-photo-brave-payment.jpg


Brave Software s'octroie une commission de 5% pour gérer son infrastructure et il faudra bien sûr que les éditeurs de sites Internet aient choisi de participer à ce programme pour bénéficier de la rémunération. Les utilisateurs sont toutefois en mesure d'effectuer des paiements et lorsque la somme atteint l'équivalent de 10 dollars, Brave envoie un email au Webmaster ainsi qu'au détenteur du nom de domaine pour transformer ce dernier en nouveau partenaire.

Modifié le 24/09/2018 à 17h17
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Un démantèlement des GAFA ?
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top