Brave s'associe à Guardian et lance un Firewall + VPN sur iOS à 9,99€ par mois

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
29 juillet 2020 à 10h18
0
© Brave

Fort de 15 millions d’utilisateurs mensuels, le navigateur Brave va plus loin aujourd’hui pour sécuriser leurs données sur le Web. Dans un communiqué, l’entreprise annonce s’être associée à Guardian afin d’intégrer un firewall et un VPN au sein de son application sur iOS.

Un nouveau service payant entièrement piloté depuis le navigateur Brave, mais qui s’étend à l’intégralité du smartphone de l’utilisateur ; chiffrant les données personnelles et bloquant les publicités et les trackers au sein de toutes les applications installées sur l’iPhone ou l’iPad.

Sécuriser toutes les données de son smartphone

Déjà très engagé pour la promotion d’un Internet libre et des données personnelles qui le restent, Brave va plus loin avec son nouveau service en offrant la possibilité à ses clients de cadenasser toutes les données présentes sur leur smartphone ou tablette Apple.

Directement intégré au navigateur Brave, une nouvelle option permet de souscrire au service Firewall + VPN (voir plus bas le détail des tarifs) et d’activer/désactiver le pare-feu et le VPN.

© Brave

Un service proposé par Guardian (à ne pas confondre avec Guardian Project, qui édite notamment Tor Browser), une entreprise fondée l’an dernier et qui propose déjà en son nom propre une application similaire sur iOS : Guardian Firewall + VPN. La société a notamment été fondée par Will Strafach, un jailbreaker reconnu de la scène, qui évolue du côté « white hat » du hacking.

Quelles sont les fonctionnalités de Brave Firewall + VPN ?

À première vue, aucune nouvelle fonctionnalité ne devrait être intégrée par Brave ni Guardian à l’occasion de ce partenariat. Cela vous évite simplement d’avoir à installer une application dédiée et vous permet de piloter l’intégralité du module depuis votre navigateur.

Outre le VPN (dont on ignore au passage combien de serveurs sont disponibles), le pare-feu intégré par Brave Firewall + VPN permet de bloquer automatiquement les publicités et les trackers auxquels les internautes sont confrontés. Aussi bien sur les sites Web visités via Brave que via n’importe quelle application installée sur l’iPhone. Un compteur permet aussi de prendre conscience du nombre de requêtes bloquées par le service.

© Brave

Un package plutôt sympathique donc, même s’il devrait refroidir les utilisateurs à la recherche d’un VPN très complet, permettant notamment d’outrepasser les restrictions géographiques des services de streaming. Ici, le but est uniquement de chiffrer vos connexions (qui transitent toutes vers les serveurs de Guardian, lequel promet ne garder aucun log) et donc de rendre votre navigation plus sûre. 

Brave Firewall + VPN : un service facturé 9,99€ par mois

Pour le moment réservé aux internautes iOS, Brave Firewall + VPN est un service premium. Autrement dit : il va falloir passer à la caisse si vous êtes intéressés. 

Exactement comme Guardian Firewall + VPN, le service est facturé 9,99€ par mois ou 99€ par an après 7 jours d’essai. La souscription est sans engagement. Étonnamment, il est pour l’heure impossible de payer l’abonnement au service via les BAT — la cryptomonnaie maison de Brave. Une fonctionnalité à venir, promet le navigateur, tout comme un lancement « sur d’autres appareils » dans les prochains mois.

Pour ce tarif, vous avez le droit de connecter jusqu’à cinq appareils à Brave Firewall + VPN. Mais il y a un hic : il faut que tous partagent le même identifiant Apple. Autrement dit : impossible de faire profiter votre famille du service, il se limite à vos propres appareils.

Source : Brave

Modifié le 29/07/2020 à 10h30
4
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
scroll top