Le navigateur Brave passe la barre des 50 millions d’utilisateurs actifs

Pierre Crochart
Par Pierre Crochart, Spécialiste smartphone.
Publié le 06 janvier 2022 à 10h04
© Brave
© Brave

Que de chemin parcouru par le navigateur Brave depuis son lancement en bêta en 2017. Toujours fidèle à sa mission première d'offrir une formule de navigation dépourvue de tracking, l'entreprise fait le bilan sur une année 2021 riche en développement.

Outre le lancement de multiples produits satellites, Brave est fier d'annoncer qu'il a multiplié par 2,2 sa base d'utilisateurs et d'utilisatrices en un an.

Des chiffres réjouissants pour Brave

Désormais riche de 50,2 millions d'utilisateurs et utilisatrices mensuels, Brave commence à creuser son sillon parmi les navigateurs Web alternatifs. Il reste bien en dessous d'un Firefox (198 millions d'utilisateurs mensuels) ou Microsoft Edge (158 millions), mais jouit d'une croissance des plus impressionnantes.

Dans son bilan, Brave décompte de ce chiffre 15,5 millions d'utilisateurs et utilisatrices quotidiens. On est encore (très) loin de Google Chrome et ses 3,2 milliards d'internautes, mais Brendan Eich, P.-D.G. de l'entreprise, s'en félicite. « Dépasser la barre des 50 millions d'utilisateurs et une étape importante pour notre entreprise. C'est aussi une confirmation puissante du mouvement en cours mené par des internautes en quête d'alternatives à l'économie de la surveillance », écrit-il sur le blog du navigateur.

Conçu sur Chromium, Brave intègre un bloqueur de publicités ainsi que diverses technologies permettant de réduire drastiquement la quantité de données laissées derrière soi lorsque l'on visite un site Web. Plus original : Brave propose aussi à ses utilisateurs et utilisatrices de visionner de la publicité non ciblée afin d'amasser une crypto-monnaie (la BAT) pouvant servir à rémunérer des créateurs et créatrices sur le Web. D'après le bilan de l'entreprise, 8 millions d'internautes ont fait ce choix, et 1,3 million de créateurs et créatrices ont rejoint le programme leur permettant d'être payés en BAT.

Cette année, l'entreprise a également lancé Brave Search : son propre moteur de recherche visant à concurrencer Google ou, de façon plus réaliste, DuckDuckGo.

Source : Brave

Brave
  • Respect et protection de la vie privée
  • Interface et ergonomie soignée
  • Le plus rapide du marché
9 / 10
Par Pierre Crochart
Spécialiste smartphone

Monsieur smartphone et jeux vidéo de Clubic. J’aime autant croquer dans la pomme que trifouiller dans les circuits de l’Android. J'ai commencé à tester des téléphones dans le Monde d'avant™. Mes domaines d'expertise :

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.