OneSearch, le nouveau moteur centré sur la vie privée promet… qu’il respectera votre vie privée

Benjamin Cabiron
Publié le 16 janvier 2020 à 15h50
OneSearch Logo

OneSearch, le nouveau moteur de recherche de Verizon Media (Yahoo/AOL) promet un respect absolu de la vie privée de ses utilisateurs. Pas de suivi, pas de stockage de données, de partage ou de vente.

Alors que Yahoo, une autre filiale de Verizon, a connu ces dernières années de nombreux scandales au sujet de la violation des données personnelles, OneSearch opte pour leur protection. De quoi concurrencer des acteurs comme Brave ou DuckDuckGo.

Un moteur de recherche basé sur Microsoft Bing

Verizon Media promet à ses utilisateurs un grand contrôle de leurs données personnelles. Le groupe annonce que les entreprises sont aussi concernées : intégrer le moteur de recherche à leur système offre aux clients un meilleur contrôle de leurs données. Les résultats de recherche seront générés avec Microsoft Bing. L'historique, lui, n'est ni partagé, ni stocké.

À l'instar des autres navigateurs, OneSearch tire ses revenus d'un modèle publicitaire. Mais il est engendré à partir des mots-clés de la recherche, et non de cookies. Un moyen de ne pas suivre ou cibler l'utilisateur.

Les mots-clés de la recherche sont d'ailleurs cryptés, et aucune donnée n'est partagée avec les différents annonceurs. L'adresse IP est cependant utilisée pour la localisation, mais jusqu'au niveau de la ville seulement.


OneSearch Screen

Suivre la tendance de la confidentialité

Ces dernières années, de nombreux acteurs, misant sur la protection des données, sont apparus sur le marché des navigateurs et des moteurs de recherche. DuckDuckGo se veut concurrent de Google. Brave est un navigateur à part entière qui promet une confidentialité accrue. Enfin, des extensions pour navigateur comme Ghostery sont devenues très populaires (2,6 millions d'utilisateurs d'après le Chrome Store).

Il est donc logique que Verizon tente d'exploiter cette nouvelle tendance. L'ironie est que Yahoo, une filiale du groupe, n'est pas en reste en termes de scandales liés à la protection des données. Ces dernières années, les accusations et les procès se sont enchaînés : analyse des mails en quête de données à vendre aux publicitaires, 50 millions de dollars à payer pour « violation massive des données », ou encore, vol de 450 000 identifiants et mots de passe.


La confidentialité est le mot à la mode pour les nouvelles entreprises technologiques. On souhaite à Verizon de rencontrer plus de succès avec OneSearch en la matière. Le moteur de recherche est disponible dès maintenant à l'adresse suivante (non traduit). Une application mobile pour Android et iOS devrait suivre très prochainement !

Source : TheVerge.com
Benjamin Cabiron
Par Benjamin Cabiron

Passionné depuis toujours par les nouvelles technologies. Je suis avec un œil vigilant le développement de la confidentialité sur le net. Également grand amateur de culture japonaise, j'engloutis les romans de Haruki Murakami ou le dernier anime avec un malin plaisir.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (2)
Dahita

Hilarant venant de Verizon, qui a fait tout son possible pour faire annuler la regle de neutralite du net (et qui a reussi).

xryl

Ça pue la stratégie E E E (Embrace Extend Extinguish).