Le navigateur Vivaldi comble les lacunes d'Opera

16 juillet 2015 à 13h15
0
Une quatrième version technical preview du navigateur Vivaldi a été publiée hier. Celle-ci introduit un certain nombre de nouveautés offrant davantage de flexibilité pour l'internaute.

Au mois de janvier, Jon von Tetzchner, anciennement PDG d'Opera Software, souhaitait se positionner à nouveau sur le marché des navigateurs. L'homme n'a jamais réellement apprécié les travaux portés sur le navigateur Opera de nouvelle génération après son départ. Il crée alors Vivaldi avec comme objectif d'ouvrir une communauté rassemblant les aficionados de la version classique d'Opera basée sur Presto. En début d'année, il lance son propre navigateur. Ce dernier se doit donc de répliquer un maximum de fonctionnalités précédemment disponibles et surtout, d'avoir un rythme de développement plus rapide qu'Opera Software.

Historiquement, le navigateur Opera offrait une très large flexibilité aux internautes, lesquels étaient en mesure de personnaliser l'interface utilisateur. En articulant son navigateur sur Chromium, Opera Software semble avoir perdu de vue cette philosophie et pour M. von Tetzchner, il y a donc une carte à jouer. Interrogé par nos soins en janvier, Jon von Tetzchner affirmait : « Opera a laissé un grand vide lorsqu'ils ont décidé de ne plus faire de navigateur complet. Nous souhaitons combler ce vide et introduire plein de nouvelles fonctionnalités qui n'ont jamais été vues auparavant. C'est un voyage que nous venons de commencer alors attendez-vous à bien plus par la suite. ».

Ainsi, la dernière mouture expérimentale de Vivaldi offre la possibilité de choisir un thème clair ou sombre et d'ajuster la taille des icônes. La barre des onglets et celle des favoris peuvent être positionnées au quatre coins de l'écran ; elles ne sont sera donc plus nécessairement figées en haut.

035C000008111852-photo-vivaldi.jpg

Au total, les internautes disposeraient de 155 millions de manières de personnaliser leur navigateur, indique l'équipe de Vivaldi dans un communiqué. « Nous avons un credo : "en cas de doute, faisons-en une option" », déclare M. von Tetzchner. L'homme explique que les navigateurs actuels tendent à imposer des paramètres aux internautes, simplement parce qu'ils estiment que ces derniers répondent mieux aux attentes d'un plus grand nombre. L'introduction d'éléments optionnels permet alors de répondre aux besoins de chacun.

Cette version de Vivaldi embarque aussi plusieurs nouvelles options avec une section pour la navigation gestuelle à la souris. Contrairement à une extension dédiée, dont le périmètre d'activation est limité aux sites Internet, les gestes sont également fonctionnels sur l'écran d'accueil ou au sein des paramètres. Notons enfin que Vivaldi annonce désormais officiellement la prise en charge des extensions conçues pour Google Chrome. Aucune manipulation supplémentaire ne sera nécessaire. Il suffira simplement de se rendre sur le Chrome Web Store.

Vivadi espère qu'il s'agira de la dernière version Technical Preview avant d'ouvrir son programme bêta.


A lire également :

00DC000008111838-photo-vivaldi.jpg
00DC000008111834-photo-vivaldi.jpg
00DC000008111836-photo-vivaldi.jpg


Télécharger Opera pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top