🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Le navigateur Vivaldi comble les lacunes d'Opera

01 juin 2018 à 15h36
0
Une quatrième version technical preview du navigateur Vivaldi a été publiée hier. Celle-ci introduit un certain nombre de nouveautés offrant davantage de flexibilité pour l'internaute.

Au mois de janvier, Jon von Tetzchner, anciennement PDG d'Opera Software, souhaitait se positionner à nouveau sur le marché des navigateurs. L'homme n'a jamais réellement apprécié les travaux portés sur le navigateur Opera de nouvelle génération après son départ. Il crée alors Vivaldi avec comme objectif d'ouvrir une communauté rassemblant les aficionados de la version classique d'Opera basée sur Presto. En début d'année, il lance son propre navigateur. Ce dernier se doit donc de répliquer un maximum de fonctionnalités précédemment disponibles et surtout, d'avoir un rythme de développement plus rapide qu'Opera Software.

Historiquement, le navigateur Opera offrait une très large flexibilité aux internautes, lesquels étaient en mesure de personnaliser l'interface utilisateur. En articulant son navigateur sur Chromium, Opera Software semble avoir perdu de vue cette philosophie et pour M. von Tetzchner, il y a donc une carte à jouer. Interrogé par nos soins en janvier, Jon von Tetzchner affirmait : « Opera a laissé un grand vide lorsqu'ils ont décidé de ne plus faire de navigateur complet. Nous souhaitons combler ce vide et introduire plein de nouvelles fonctionnalités qui n'ont jamais été vues auparavant. C'est un voyage que nous venons de commencer alors attendez-vous à bien plus par la suite. ».

Ainsi, la dernière mouture expérimentale de Vivaldi offre la possibilité de choisir un thème clair ou sombre et d'ajuster la taille des icônes. La barre des onglets et celle des favoris peuvent être positionnées au quatre coins de l'écran ; elles ne sont sera donc plus nécessairement figées en haut.

035C000008111852-photo-vivaldi.jpg

Au total, les internautes disposeraient de 155 millions de manières de personnaliser leur navigateur, indique l'équipe de Vivaldi dans un communiqué. « Nous avons un credo : "en cas de doute, faisons-en une option" », déclare M. von Tetzchner. L'homme explique que les navigateurs actuels tendent à imposer des paramètres aux internautes, simplement parce qu'ils estiment que ces derniers répondent mieux aux attentes d'un plus grand nombre. L'introduction d'éléments optionnels permet alors de répondre aux besoins de chacun.

Cette version de Vivaldi embarque aussi plusieurs nouvelles options avec une section pour la navigation gestuelle à la souris. Contrairement à une extension dédiée, dont le périmètre d'activation est limité aux sites Internet, les gestes sont également fonctionnels sur l'écran d'accueil ou au sein des paramètres. Notons enfin que Vivaldi annonce désormais officiellement la prise en charge des extensions conçues pour Google Chrome. Aucune manipulation supplémentaire ne sera nécessaire. Il suffira simplement de se rendre sur le Chrome Web Store.

Vivadi espère qu'il s'agira de la dernière version Technical Preview avant d'ouvrir son programme bêta.


A lire également :

00DC000008111838-photo-vivaldi.jpg
00DC000008111834-photo-vivaldi.jpg
00DC000008111836-photo-vivaldi.jpg


Télécharger Opera pour Windows.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Netflix a gagné plus de 8 millions d'abonnés depuis le début de l'année
Jolla lance Sailfish 2.0 et signe avec le constructeur Intex Technologies
Spotify : quelle musique écoute-t-on dans les grandes villes du monde ?
Antitrust : l'Union européenne ouvre deux enquêtes sur les pratiques de Qualcomm
Panasonic GX8 : l'hybride du reporter largement mis à jour
ChatSim World : une SIM pour chatter du monde entier à 10 euros/an
Samsung Galaxy A8 : le smartphone le plus fin de la marque
State Zero : un court-métrage post-apocalyptique
Avec Google, achetez en 3 clics sur mobile
Microsoft Edge : le plus rapide des navigateurs ?
Haut de page