Navigateurs : Google encourage les mises à jour via son moteur de recherche

01 septembre 2014 à 14h38
0
Google a discrètement procédé à quelques changements au sein de son moteur de recherche afin d'encourager les internautes à mettre à jour leur navigateur.

Pour sa politique de compatibilité, Google explique que ses services ne prennent en charge que les deux dernières versions d'un navigateur. Les autres sont ainsi considérés comme obsolètes. La firme californienne est allée jusqu'à dégrader volontairement l'expérience de l'internaute pour l'inciter à télécharger une version plus récente.

01F4000007588267-photo-ancien-google-search.jpg


Sur un fil de discussion repéré par The Register, un internaute utilisant Opera 12.17 explique qu'il reçoit l'ancienne version de la page d'accueil de Google.com, mais qu'une page de résultats est affichée avec le dernier design. D'autres internautes sur Safari 5.2 affirment avoir un problème similaire. Les anciennes versions de Chrome et Firefox sont également affectées.

Il semblerait que le mécanisme ait volontairement été mis en place par Google. Une employée de la société explique qu'il ne s'agit pas d'un bug mais... d'une fonctionnalité ! Cette dernière affirme ainsi : « nous améliorons Search de manière continue donc nous ne pouvons que limiter la prise en charge pour les navigateurs dépassés ».

A l'heure actuelle, Chrome, Firefox et Opera disposent de mises à jour automatiques et transparentes. Les nouvelles versions d'Internet Explorer et de Safari sont pour leur part déployées via le module de mise à jour du système.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
NVIDIA achète ARM pour 40 milliards de dollars
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
scroll top