Test mémoire DDR4 Kingston FURY Beast RGB

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
01 septembre 2021 à 17h45
1
Kingston FURY Beast DDR4 RGB © Kingston
© Kingston

Suite au rachat d’HyperX par HP, l’ancienne maison-mère, Kingston, a gardé pour lui certains segments, notamment celui de la mémoire vive. Les FURY Renegade et FURY Beast sont les premiers produits distribués depuis cette séparation. Nous testons ici le second modèle dont il existe des barrettes de haute capacité à « pas trop cher ».

Kingston FURY Beast DDR4 RGB
  • Design efficace, LED agréables
  • Échauffement limité
  • Bons débits pour de la 3200
  • 64 Go en seulement 2 barrettes
  • Timings en retrait, 32 Go oblige
  • Même chose pour la fréquence
  • Le prix de la haute capacité

Afin d’étayer notre sélection des meilleurs modules de mémoire vive DDR4, nous vous proposons une série de « mini-tests » sur les barrettes que nous avons retenues. Il n’est pas ici question d’entrer dans d’infinis détails ou de mettre lourdement à l’épreuve ces modules. En revanche, cette petite page permet 1/ de faire le point sur les caractéristiques techniques du produit et 2/ d’avoir une petite idée de son niveau de performances.

Fiche technique de la Kingston FURY Beast DDR4 RGB

  • Format : 2 barrettes DIMM 288 broches
  • Correction d’erreur : non-ECC
  • Registered / unbuffured : unbuffered
  • Modèle exact testé : KF432C16BBK2/64
  • Capacité testée : 64 Go (2x 32 Go)
  • Fréquence officielle : DDR4-3200
  • Timings officiels : 16-20-20-39
  • Tension de fonctionnement : 1,35 V
  • Garantie : à vie
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à 459 € (2x 32 Go)

Compte tenu de la sortie toute récente des modules FURY, il est possible que la disponibilité soit encore aléatoire, mais plusieurs revendeurs disposent déjà de ces barrettes dans leurs rayonnages. Notons que, comme chez la plupart des fabricants, Kingston garantit ses produits à vie.

Au choix, avec ou sans LED

Kingston a conçu ses nouvelles gammes de barrettes mémoire FURY Renegade et FURY Beast avec les joueurs à l’esprit. Dans le cas des Beast, il y a toutefois deux orientations possibles et cela ravira les amateurs de configurations compactes. En effet, si le modèle le plus mis en avant – celui que nous testons – est équipé d’un large radiateur avec une bande de LED sur le dessus, il existe une version dépourvue de cette bande. On gagne alors nettement en hauteur passant de 41,2 millimètres sur les barrettes les plus encombrantes à 34,1 mm pour les autres.

Kingston FURY Beast DDR4 RGB © Nerces
Une conception simple, mais efficace pour des barrettes pas trop encombrantes © Nerces

Bien sûr, les modèles avec LED sont plus « chatoyants ». Kingston est évidemment compatible avec toutes les suites logicielles les plus répandues sur le marché de sorte que l’on puisse configurer ces LED RVB en fonction des envies… voire les désactiver complètement. Pour le reste, il est intéressant de souligner que, haute capacité oblige, les barrettes de 32 Go sont limitées sur la gamme FURY Beast à des fréquences de 3600 Mhz. Compte tenu du tarif déjà élevé des modèles que nous avons ici retenus, nous nous sommes limités aux DDR4-3200.

Enfin, sans surprise, sachez que Kingston dispose aussi de barrettes de plus petite capacité, des 8 Go et des 16 Go, avec des fréquences logiquement plus variées : de la DDR4-2666 à de la DDR4-3733 dans le meilleur des cas avec des timings là aussi variable. C’est d’ailleurs un point sur lequel Kingston peut décevoir / surprendre, même si la capacité est là encore en cause : nos modules ne permettent pas des timings très agressifs.

Débits en lecture / écriture / copie et latence

Configuration de test

  • Carte-mère Asus Z590-E Gaming WiFi
  • Processeur Intel Core i7-11700K
  • Carte graphique Asus TUF RTX 3080 Gaming OC
  • SSD système Sabrent Rocket 4.0 2 To
  • Refroidissement Corsair iCUE H150i RGB Pro XT 360 mm

Nous l’avons dit, l’objectif n’est pas ici de « maltraiter » nos modules de DDR4, mais plutôt de vous donner un complément d’information à propos de barrettes que nous avons retenues. Complément d’information qui passe d’abord par l’analyse, via CPU-Z, des fréquences et timings obtenus en exploitant le profil XMP de la mémoire.

Kingston FURY Beast DDR4 RGB © Nerces
Kingston FURY Beast DDR4 RGB © Nerces

Fréquences et timings sous CPU-Z © Nerces

Nous n’avons rencontré aucun problème à l’activation du profil XMP sur notre configuration de test. La carte mère a parfaitement reconnu les barrettes mémoire et accepté, sans sourciller, les réglages demandés. Nous nous « étonnons » simplement de ne pas retrouver tout à fait les mêmes réglages sur le profil XMP et « en pratique » sur CPU-Z. Rien de bien méchant cependant.

Kingston FURY Beast DDR4 RGB © Nerces
Mesure de performances sous AIDA64 © Nerces

Pour évaluer les performances des modules Kingston, nous avons employé l’outil de mesure intégré à AIDA64. Il retourne quatre valeurs impliquant des travaux de lecture, d’écriture, de copie et une indication de la latence.

Compte tenu de la grande capacité de nos barrettes et pour ne pas exploser notre budget, nous avons retenu un kit de DDR4-3200. Il ne fallait donc pas s’attendre à retrouver des performances formidables sur AIDA64, mais il n’y a rien de scandaleux : nous sommes dans la bonne moyenne des kits de DDR4-3200… la capacité en plus !

Kingston FURY Beast DDR4 RGB © Nerces
Il reste possible de couper complètement les LED de nos FURY Beast © Nerces

Kingston FURY Beast DDR4 RGB : l’avis de Clubic

Il n’y a pas tromperie sur la marchandise. La réputation de Kingston n’est évidemment plus à faire, mais il est toujours bon de pouvoir vérifier la réalité des choses. Les FURY Beast sont donc conformes à l’idée que nous nous en faisions avec des modules qui privilégient la capacité sur les performances sans que ces dernières n’aient à rougir de la comparaison avec la concurrence. On trouvera des kits de DDR4 plus rapide et moins onéreux, mais jamais à 64 Go. À vous de voir si une telle quantité de RAM vous est réellement nécessaire.

Kingston FURY Beast DDR4 RGB

7

Kingston dispose d'une nouvelle gamme convaincante avec ses FURY Beast dont on retient ici les barrettes de 32 Go : malgré le surcoût d'une telle capacité, on garde un rapport qualité / prix « raisonnable ».

Les plus

  • Design efficace, LED agréables
  • Échauffement limité
  • Bons débits pour de la 3200
  • 64 Go en seulement 2 barrettes

Les moins

  • Timings en retrait, 32 Go oblige
  • Même chose pour la fréquence
  • Le prix de la haute capacité
Modifié le 04/09/2021 à 15h21
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

SSD PCIe 5.0 : Kioxia présente un modèle capable d'atteindre 14 Go/s
CPU-Z, SiSoftware : les performances du Core i9-12900K se précisent encore
Asus Republic of Gamers annonce la gamme Moonlight, toute de blanc vêtue
Seconde main : attention à la sécurité des données
NZXT annonce le H510 Flow Case, optimisé pour le refroidissement
AMD Radeon RX 6600 : les tests prévus pour mi-octobre, pour une sortie dans la foulée ?
Google : le Pixelbook 2 aurait la même puce Tensor que les Pixel 6 (et 5 couleurs)
La branche commerciale de la fondation Raspberry Pi lève 45 millions de dollars
NVIDIA GeForce RTX 30xx SUPER : jusqu'à 10 752 cœurs et 24 Go à 1500 $ ?
Facebook présente deux nouveaux Portal, dont un modèle portable sur batterie
Haut de page