Test Logitech Brio 500 : une webcam convaincante pour le télétravail

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
04 octobre 2022 à 11h45
13
Logitech Brio 500 © Logitech
© Logitech

Dédiée avant tout aux télétravailleurs, la webcam Logitech Brio 500 s’avance comme l’outil essentiel pour qui souhaite améliorer la collaboration à distance. Son lancement a été accompagné par celui du casque Zone Vibe 100, un périphérique qui s’attaque lui aussi aux communications quotidiennes. Nous avons pu tester ces deux produits durant quelques semaines pour nos visioconférences et autres réunions.

Logitech Brio 500
  • Clip universel amovible et volet de confidentialité
  • Capture vidéo de qualité (en Full HD à 30 ips)
  • Microphones beamforming intégrés
  • Fonctionnalités pertinentes (ShowMode, RightSight)
  • Câble USB-C non amovible (et sans adaptateur USB-A)
  • Quelques difficultés parfois avec l'autofocus
  • Pas compatible Windows Hello
  • Logiciel non traduit

Télétravail, activités en distanciel… les remotes jobs se multiplient avec des pratiques qui ont explosées durant la crise sanitaire et s’installent désormais durablement dans le paysage. Les acteurs du monde de l’informatique, et plus globalement de l’électronique, l’ont bien compris et suivent cette évolution de très près. C’est notamment le cas de Logitech qui ne manque pas d’idées pour développer des produits et périphériques à destination des travailleurs, mais également des créateurs de contenus et des joueurs. Faciliter les échanges quotidiens tout en améliorant l’expérience utilisateur, c’est l’objectif affiché de cette Brio 500 qui n’a rien de révolutionnaire sur le papier, mais dont les atouts peuvent effectivement s’avérer pertinents pour le public visé.

Fiche technique Logitech Brio 500

Caméra

Résolution photo
4 mégapixels
Résolution vidéo
1920 x 1080 pixels
Angle de vision (horizontal)
90 Degré(s)
Grand angle
Non
Autofocus
Oui
Cadrage automatique
Non

Spécifications techniques

Interface
USB Type C
Microphone intégré
Oui
Nombre de microphones intégrés
2
Sans-fil
Non
Télécommande sans fil
Non

Caractéristiques physiques

Longeur
110mm
Hauteur
110mm
Profondeur
31,5mm
Poids
121g

Design et ergonomie

Minimaliste et passe-partout, la caméra Logitech Brio 500 bénéficie d’un design réussi qui parviendra sans mal à s’intégrer au sein de la plupart des configurations. Le fabricant suisse la propose d’ailleurs avec trois coloris différents : rose, blanc cassé et graphite.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

L’appareil se fixe sur son support grâce à un simple aimant logé dans le pas de vis qui peut lui-même accueillir toutes sortes de trépieds une fois ladite vis extraite. En forme de tube, la webcam semble robuste malgré une conception très légère et entièrement plastique. Logitech cherche d’ailleurs à verdir son image en ayant recours à 54 % de plastique recyclés post-consommation pour le coloris blanc cassé que le constructeur nous a envoyé. Le packaging est, lui aussi, des plus minimaliste, un emballage jugé comme responsable par la marque.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic
Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge

Tout à droite de la caméra, une molette permet de clore physiquement l’objectif de la Brio 500. Le but est bien sûr de pallier aux désagréments de confidentialité que peut représenter une caméra laissée ouverte lorsqu’elle n’est pas utilisée. Le cache qui vient recouvrir le capteur est finalement le seul élément qui nous semble fragile en raison d’un plastique relativement fin et souple.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic
Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Le support de la Brio 500 est sans doute l’un des grands points forts du produit. Il se décompose en quatre parties mobiles, auxquelles s’ajoute une partie fixe à coller contre l’écran sur lequel la Brio 500 prendra place. La pose de l’élément fixe n’est toutefois pas obligatoire ; en réalité, il est surtout lorsque l’on recourt à la fonction « Showmode » dont nous parlerons juste après. Cette fonction nécessite de faire pivoter la première partie mobile vers le bas, celle sur laquelle la webcam est maintenue grâce à un aimant. Dans ce cas, la partie du support qui vient se plaquer contre l’écran ne suffit pas à maintenir correctement la webcam en place malgré son revêtement antidérapant.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

L’idée est de conserver cet élément collé à l’écran, mais de pouvoir continuer d'utiliser la webcam ailleurs malgré cela. Logitech indique d’ailleurs que la colle qui le recouvre ne laisse pas de trace, également que ce support peut être collé et décollé plusieurs fois.

Terminons ce tour d’horizon en évoquant les deux micros visibles sur la face avant de la webcam, ainsi que le voyant LED permettant de connaitre l’état de la caméra. Enfin, le câble de 150 cm est quant à lui suffisamment long ; deux petites choses sont toutefois à mettre à son désavantage. Il s’agit, en effet, d’un câble USB-C livré sans adaptateur USB-A.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge

© Matthieu Legouge pour Clubic

Aucun problème si vous connectez la caméra à un laptop récent, en revanche de nombreux ordinateurs ne sont équipés qu’en USB-A. Ce n'est toutefois pas très important à côté du fait que le câble n’est pas amovible ! S’il vient à se détériorer, vous ne pourrez pas le remplacer (du moins pas facilement). C’est dommage et nous pensons que cela nuit aux intentions de Logitech en matière de responsabilités environnementales. Les emballages écoresponsables et les matériaux issus de plastiques recyclés représentent un petit pas, concevoir des produits que l’on peut facilement réparer et conserver le plus longtemps possible, c’est mieux.

Usage quotidien et fonctionnalités

La webcam Logitech Brio 500 n’affiche rien de vraiment innovant sur sa fiche technique. Elle s’équipe d’un capteur de 4 mégapixels avec une capture en Full HD 1080p à 30 images par seconde ou en 720p à 60 images par seconde. Elle revendique toutefois un champ de vision jusqu’à 90°, ainsi qu’une technologie RightLight 4 qui fait honneur à l’HDR pour obtenir une image plus claire même dans des environnements mal ou peu éclairés. Du côté de l’audio, deux microphones stéréo sont intégrés à la webcam, avec une portée de 1,22 m et une fonction de filtration des bruits de fond.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge

Logi Tune permet non seulement d'ajuster les réglages de la webcam en temps réel, mais propose aussi des fonctions de synchronisation d'agenda (Google et Outlook) permettant d'être notifié des réunions et de les rejoindre en en clic via l'application. © Matthieu Legouge pour Clubic

La webcam est directement reconnue lorsque nous la connectons à notre PC et est donc parfaitement utilisable sans qu’il soit nécessaire d’installer le logiciel Logi Tune qui l’accompagne. Celui-ci est toutefois indispensable pour régler et ajuster l’image à notre guise et accéder à ses fonctionnalités. Si l’on estime qu’il est dommage d’avoir à installer un logiciel supplémentaire (qui n’est pas encore traduit en français) pour gérer les équipements Logitech, Logi Tune se montre toutefois léger et très minimaliste.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
La Brio 500 en mode automatique à gauche, la webcam du laptop à droite, en automatique elle aussi © Matthieu Legouge pour Clubic


La webcam affiche une belle image lorsque toutes les options en vue de l’améliorer sont activées au sein du logiciel. Épaulée par ses deux micros à la qualité de captation très correcte, la Brio 500 se montre largement taillée pour la tâche et bien plus efficace et qualitative que ce que l’on trouve sur la grande majorité des laptops. Certes, on s’en sortirait mieux avec une webcam comme la Brio 4K avec sa capture vidéo en Ultra HD et un microphone dédié comme le nouveau Blue Sona XLR, des équipements qui s’adressent malgré tout davantage aux créateurs de contenus et dont le prix de vente est bien supérieur. Il y a aussi la possibilité d’acquérir un micro-casque, comme le propose Logitech avec son Zone Vibe 100, mais travailler avec un casque sur les oreilles ne conviendra sans doute pas à tous.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

L’option HDR change largement la donne face à d’autres webcams, les parties de l’image trop exposées s’affichent correctement alors que l’image est en partie brulée lorsque nous la désactivons. La correction automatique de l’exposition harmonise le tout sans que nous ayons besoin d’ajuster le moindre paramètre manuellement. L’autofocus fonctionne comme il faut et ne rencontre jamais de problème avec les visages, il manque néanmoins de réactivité lorsqu’il s’agit de montrer un objet par exemple : la mise au point prend plusieurs longues secondes et a même parfois un peu de mal à se faire.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge

Le zoom numérique peut s'avérer bien pratique, la perte en détails est flagrante mais l'image reste claire. Exemple ici avec un zoom x2 à gauche et x4 à droite. © Matthieu Legouge pour Clubic

Des fonctionnalités pertinentes pour les utilisateurs


Les fonctionnalités RightSight et ShowMode apportent quant à elles beaucoup de souplesse à l’usage. La première n’est cependant pas encore disponible, il s’agit d’une fonction de cadrage automatique, une option bien pratique que nous utilisons à la rédaction via Nvidia Broadcast habituellement. Enfin, le ShowMode devrait ravir ceux qui ont l’habitude de présenter croquis et autres dessins lors de visioconférences.

Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge
Test Logitech Brio 500 © Matthieu Legouge

Le ShowMode ou Mode Affichage, bascule l'image automatiquement. L'autofocus est quant à lui un peu capricieux. © Matthieu Legouge pour Clubic

Il s’agit d’incliner webcam vers le bas afin de filmer son plan de travail, l’image est alors automatiquement inversée pour la présenter dans le bon sens aux spectateurs en ligne. Il ne manquerait plus qu’une fonction de floutage ou de remplacement d’arrière-plan pour avoir quelque chose de plus complet en matière de fonctionnalité, néanmoins la plupart des logiciels de visio les proposent déjà.

Au passage, nous aurions aimé pouvoir choisir les caractéristiques de la capture vidéo directement depuis Logi Tune, il ne laisse cependant pas le choix entre le 1080p à 30 ips et le 720p à 60 ips, quand bien même la webcam supporte les deux options. Parmi nos autres regrets, l’incompatibilité avec Windows Hello pour la reconnaissance faciale est un désavantage net pour une webcam qui cible avant tout les travailleurs et professionnels.

Terminons par préciser que le logiciel Logi Tune prend en charge de nombreux équipements Logitech, et est par ailleurs compatible avec Windows, macOS, iOS et Android.

Logitech Brio 500 : l'avis de Clubic

7

Logitech connait son sujet en matière de webcam. Le fait que celle-ci se destine à un public de télétravailleurs ne change pas la donne. La Brio 500 a de précieux atouts pour convaincre à commencer par sa capture vidéo honnête. Ses options de correction automatique de l’éclairage avec HDR pour déboucher sur une image globalement plus qualitative qu’avec bon nombre de webcams parviennent à nous satisfaire pour un usage quotidien. Les fonctionnalités qu’elle embarque (ShowMode, RightSight) peuvent être vues comme des avantages pertinents, mais pas indispensables. Du moins, elles ne justifient pas le positionnement tarifaire relativement élevé face à une concurrence particulièrement rude sur ce marché.

Les plus

  • Clip universel amovible et volet de confidentialité
  • Capture vidéo de qualité (en Full HD à 30 ips)
  • Microphones beamforming intégrés
  • Fonctionnalités pertinentes (ShowMode, RightSight)

Les moins

  • Câble USB-C non amovible (et sans adaptateur USB-A)
  • Quelques difficultés parfois avec l'autofocus
  • Pas compatible Windows Hello
  • Logiciel non traduit
Logitech Brio 500 au meilleur prix
Amazon 126,26€ Voir l'offre
Fnac 139,99€ Voir l'offre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
10
StephaneGotcha
On peut dire qu’elle s’en sort avec Brio ?<br /> 990×419 99.4 KB<br />
os2
pour l’avoir c’est cher… il y a peu de nouveauté depuis 10 ans j’avais avant la brio 4k que j’ai retourné car aucun logiciel de vidéoconférence la supporte
MattS32
os2:<br /> la brio 4k que j’ai retourné car aucun logiciel de vidéoconférence la supporte<br /> La mienne fonctionne sans problème dans Teams, Skype, Meet, Webex, Framatalk (Jitsi), Discord… Et il me semble que je l’ai aussi utilisée avec Zoom.
raymondp
Un peu cher quand même, quand on pense que le principal avantage de cette caméra, c’est de pouvoir être vu de face quand on est en visio avec un écran externe branché sur le PC portable professionnel, par rapport à la webcam incorporée dans le PC portable…
MattS32
La qualité d’image est aussi nettement supérieure, surtout en basse lumière.<br /> Dans un précédent boulot où on passait vraiment beaucoup de temps en visio parce qu’on ne se voyait jamais, on avait fini par tous s’équiper de bonnes webcam à cause de ça, on en avait marre de la bouillie de pixels.
PiNgOa
C’est si important que ça de voir Gégé de la compta en full HD pour justifier l’achat de webcams de qualité pour le taf ?
raymondp
Bah, souvent moi je trouve que la webcam me grossit trop, et que je ne suis pas beau / pas bien habillé / pas bien coiffé, je la coupe. Je suppose que mes correspondants aussi parce qu’ils ne la mettent pas souvent. Un recruteur m’a récemment dit qu’il préférait faire des entretiens au téléphone car la visio mettait souvent mal à l’aise les candidats.<br /> Il est certain qu’avant le COVID on avait pas l’habitude de voir nos bobines pendant 30 à 60 minutes d’affilé ou plus, et ça a tendance à filer le bourdon, sauf à être quelqu’un de narcissique, et ça plusieurs psychologues en ont fait la remarque.<br /> Dés lors, il y a 3 cas d’usage :<br /> visio personnelle, où on souhaite avoir une bonne image, sans doute, et dans ce cas le prix est justifié<br /> visio professionnelle de type « réunion de travail », où on essaie plus spécialement d’être à son avantage que d’avoir de la finesse. Je verrai bien des options de recadrage, compensation de la déformation optique, parce que quand même ça ovalise les webcams, et dans ce cas peut être le prix en vaut la chandelle, sinon non<br /> visio professionnelle où on a besoin de qualité ? et là peut être faut-il passer à la 4K<br /> Moi je suis dans le cas 2.<br /> Peut être faut-il l’acheter pour l’essayer ? si elle me rend plus beau, j’achète <br />
leje
Je ne suis pas sur que le câble non remplaçable soit si problématique que ça, y compris du point de vue environnemental. Les câbles ne sont pas fragiles, et les ports USB-C supportent un nombre d’insertions plus important que ceux USB-A.
dredd
Câble non amovible et pas compatible Hello, 130 balles. La grosse blague.
Peggy10Huitres
Bah, souvent moi je trouve que la webcam me grossit trop, et que je ne suis pas beau / pas bien habillé / pas bien coiffé, je la coupe.<br /> Oui, la réalité est souvent dur a accepter ! #Blague<br /> Je verrai bien des options de recadrage, compensation de la déformation optique, parce que quand même ça ovalise les webcams<br /> Ben y’a les filtres de lapins ( ou autres animaux ) pour ça …
os2
en 4K?
MattS32
Ah j’ai jamais essayé en 4K pour la visio, vu que mes correspondants doivent pas être bien nombreux à avoir des écrans 4K, et en plus je doute qu’ils mettent ma tête en plein écran quand on fait de la visio ^^
ZZorrgg
Elle supporte windows hello?<br /> Desole faut que j’apprenne a lire
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test MSI Modern MD272PW : un écran abordable, limité par sa définition
Test Apple Watch Ultra : la montre connectée Apple se met au sport
Test Samsung 990 PRO : magnifique baroud d'honneur du Roi des SSD avant l'arrivée du PCIe 5.0
Test Corsair MP600 GS : inutile de vous ruiner quand des SSD de ce niveau existent !
Test Tronsmart T7 : l'enceinte Bluetooth à prix mini, mais qui assure l'essentiel
Test ViewSonic X2 : un vidéoprojecteur plaisir pour goûter à la grande image cinéma
Test Marshall Woburn III : une enceinte premium et énergique, à la connectivité limitée
Test Apple iPad (2022) : des nouveautés, et des frustrations
Test Apple TV 4K (2022) : la dernière box TV d'Apple frise la perfection
Test Fitbit Sense 2 : la montre connectée sport de Google rate le coche
Haut de page