Test de Thrustmaster eSwap X Pro Controller : la Rolls des manettes filaires

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
17 janvier 2021 à 17h03
11
eSwap X Pro Controller © Thrustmaster

Plus ou moins un an après la sortie de l’eSwap Pro Controller, Thrustmaster lui donne une petite sœur et en profite pour changer de crèmerie. Plutôt que de se tourner vers Sony et ses PlayStation, c’est la nouvelle gamme Xbox Series X|S qui est visée par le fabricant.

Thrustmaster eSwap X Pro Controller
  • Niveau de finition exemplaire
  • Modularité remarquable
  • Sticks d'excellente facture
  • Boutons agréables et réactifs
  • Logiciel riche et bien pensé
  • Packs variés en supplément
  • Six boutons pour gérer les profils et le son
  • Exclusivement filaire
  • Tarif très élevé, modules en sus
  • Pas de palette au dos
  • Pas de grip sur les poignées

Quelques petites semaines après la sortie de la Razer Wolverine v2, Thrustmaster est donc le second constructeur à nous proposer une manette sous licence officielle Xbox Series X|S. L’occasion pour le Français de toucher un public un peu différent du monde Sony tout en essayant d’apporter quelques améliorations à son concept de manette modulaire. Bien sûr, la compatibilité Windows reste de mise et, puisque la grande sœur était aussi compatible Windows, c’est sur PC que l’on pourra bien comparer les deux gamepads.

Thrustmaster eSwap X Pro Controller © Nerces
Une esthétique conforme à celle de l'eSwap Pro Controller PS4 © Nerces pour Clubic

Fiche technique du Thrustmaster eSwap X Pro Controller

Thrustmaster ne propose qu’une version de son eSwap X Pro Controller et il n’est donc pas question d’avoir plusieurs coloris comme ça peut être le cas sur la manette officielle Xbox Series signée Microsoft. En revanche, comme il l'avait fait avec l’eSwap Pro Controller, le fabricant distribue plusieurs packs pour modifier fonctions et esthétique du pad. Nous y reviendrons.

Le Thrustmaster eSwap X Pro Controller, c’est :

  • Connexion : filaire, câble de 3 m
  • Nombre de boutons : 20
  • Nombre de gâchettes : 2, analogiques
  • Prise casque : oui, jack 3,5 mm
  • Vibrations / Retour de force : oui, 4 moteurs de vibrations
  • Dimensions : environ 158 x 121 x 62 millimètres
  • Poids : environ 325 grammes
  • Compatibilité : Windows 10, Xbox Series, Xbox One, Mac, Linux, Android
  • Prix et disponibilité : déjà disponible, à 169,99 €

On ne change pas une « formule qui gagne » et comme c’était le cas pour la version PS4 de 2019, l’eSwap X Pro Controller est un pad exclusivement filaire. Certains y trouveront à redire, mais soulignons immédiatement que Thrustmaster a soigné le câble : long de 3 mètres, il permet de s’installer confortablement dans le canapé et sa conception – un solide tressage – devrait assurer lui une bonne longévité.

Thrustmaster eSwap X Pro Controller © Nerces
La manette et les quelques accessoires livrés de base © Nerces pour Clubic

Modularité intéressante et finitions exemplaires

Au sortir de sa boîte – où la manette est bien calée – l’eSwap X Pro Controller ne surprendra pas les habitués de Thrusmaster. Esthétiquement parlant, la manette Xbox Series est très proche de son homologue PlayStation distribuée l’an dernier. Elle conserve ces poignées courtes qui la rapprochent du design Xbox et cette robe uniformément noire. Elle conserve aussi ces larges boutons d’action plus plats que sur la majorité des pads. En revanche, nouvelle génération oblige, on profite d’un troisième bouton « central » : le bouton share afin de prendre et partager simplement des images et des séquences de jeu.

En règle générale, la première remarque concerne cependant le câble : nous l’avons dit l’eSwap X Pro Controller reste une manette exclusivement filaire. Elle fonctionne sur de nombreuses plateformes, mais impose l’usage de ce câble de 3 mètres qui a le bon goût d’être tressé et terminé par un port microUSB bien solide. Notons qu’en cas de perte ou de casse, il est possible d’utiliser n’importe quel câble microUSB, Thrustmaster ayant adopté un connecteur standard de bonne taille. En revanche, avec le câble officiel, on profite d’un détrompeur et d’un maintient exemplaire grâce à un pourtour spécifique du large connecteur.

Thrustmaster eSwap X Pro Controller © Nerces
Au dos du pad, quatre boutons et deux curseurs pour gérer la course de gâchettes © Nerces pour Clubic

Ceci étant dit, la principale originalité de l’eSwap X Pro Controller reste sa modularité. Comme sa grande sœur, la manette intègre effectivement trois modules, pour les sticks et la croix directionnelle, que l’on peut retirer / remplacer à notre guise. De base, il s’agit surtout de changer leur positionnement afin de passer d’une disposition asymétrique typique sur Xbox à un dessin symétrique caractéristique de la PlayStation. Thrustmaster propose toutefois des modules supplémentaires et il est intéressant de noter que les modules de la génération eSwap Pro Controller sont parfaitement compatibles, en particulier le Fighting Pack.

Rappelons que ce dernier intègre un module avec une croix directionnelle dans la veine de celle de la Xbox Elite Series 2 et un module deux boutons. L’idée est alors de profiter d’un gamepad bien plus à même de ravir les amateurs de jeux de combats. Il sera moins intéressant de se pencher sur le cas des modules « de couleurs » yellow et silver qui disposent de sticks « ancienne génération ». En revanche, d’autres modules colorés sont compatibles avec l’eSwap X Pro Controller. Quatre packs permettent ainsi de redécorer la manette : deux avec un effet un peu « camouflage » (green colorblue color) et deux avec effet « crystal » (led orangeled blue)

eSwap X Pro Controller © Thrustmaster
Six boutons de part et d'autre du jack 3,5 mm pour contrôler profils et son © Thrustmaster

Une vraie alternative à la Xbox Elite Series 2

Des packs pour changer la couleur des poignées, des gâchettes et des sticks, mais… c’est tout. Ainsi, on regrette que Thrustmaster se limite à l’aspect esthétique et ne propose pas plusieurs niveaux de grip. Grip d’ailleurs inexistant sur les poignées et très subtile sur les sticks. Seules les gâchettes profitent de quelque chose d’efficace. Louons en revanche l’excellent équilibre de la manette : il nous semble identique à celui de la génération précédente et malgré ses 325 grammes, largement dus à la robustesse du pad et à sa modularité, l’eSwap X Pro Controller ne pèse jamais sur les poignets, même après de très longues sessions de jeu.

La modularité de l’eSwap X Pro Controller doit permettre d’ajuster les choses en fonctions de nos habitudes de jeu. Le concept est intéressant, mais n’a d’intérêt que si la précision, la fiabilité des contrôles est au rendez-vous et sur ce plan-là, il n’y a rien à redire. Thrustmaster connaît son affaire et les sticks profitent par exemple d’un retour au centre particulièrement efficace. Leur précision ne souffre aucune critique et il est possible de modifier le capuchon pour en changer la forme. Pas grand-chose non plus à reprocher à cette croix directionnelle, confortable et précise, qui propose une bonne sensibilité sur les directions principales comme sur les diagonales.

Thrustmaster eSwap X Pro Controller © Nerces
Dommage que le grip se limite aux gâchettes et aux ministicks © Nerces pour Clubic

Nous avons toujours une petite préférence pour les formes « disques », mais c’est vraiment une question de goûts. Les quatre boutons principaux constituent un modèle du genre : nous adorons leur forme « aplatie » et plus encore, la sensation au moment d’actionner leur contacteur à switch. Thrustmaster assure que la durée de vie est au rendez-vous : notre eSwap Pro Controller peut en attester, elle n’a pas pris une ride en 12 mois de bons et loyaux services. Notons au dos du pad, la présence de quatre boutons supplémentaires. Leur forme permet de les identifier simplement et leur fonction est personnalisable via le logiciel Thrustmaster.

Enfin, il nous faut évoquer la présence – toujours sous la manette – des deux « curseurs ». Ils viennent changer la course des gâchettes. Hélas, Thrustmaster est un peu « sage » à ce niveau. Alors que certains fabricants proposent trois niveaux de course, le Français se contente de deux. Des gâchettes qui compensent par leur bonne précision et le confort de leur grip. Elles sont complétées par deux boutons de tranche – LB et RB – remarquablement réactifs. Hélas, ils sont aussi très « sonores ». Un niveau de bruit relativement surprenant dans la mesure où la manette est pour le reste, très discrète.

Thrustmaster eSwap X Pro Controller © Nerces
La page de configuration dédiée au mapping des commandes © Nerces pour Clubic

Thrustmapper X : bis repetita placent

Comme il l’avait fait avec la génération précédente, Thrustmaster livre un logiciel à même d’ajuster toutes les commandes de l’eSwap X Pro Controller. L’objectif est bien sûr de ravir les joueurs les plus exigeants en leur permettant de tout paramétrer. Quatre rubriques très claires viennent ainsi se focaliser sur le mappage des boutons, le contrôle des ministicks, l’ajustement des gâchettes ou la personnalisation des vibrations. Thrustmaster n’a en revanche toujours pas jugé bon d’intégrer un module dédié à l’égalisation du son comme le fait Astro.

Thrustmaster eSwap X Pro Controller © Nerces
De la sensibilité des ministicks © Nerces pour Clubic

Des profils peuvent en revanche être créés avec la possibilité, par exemple, de définir des zones mortes pour les sticks ou d’ajuster leurs courbes de sensibilité. La puissance des quatre moteurs de vibrations (poignée / gâchette gauche et poignée / gâchette droite) peut être modifiée, mais on regrette qu’il ne soit toujours pas possible de définir des macros, notamment pour les boutons au dos de la manette. Louons par contre, la possibilité de stocker les profils dans la manette afin de les emmener en déplacement, même sans que le logiciel Thrustmaster ne soit installé.

Thrustmaster eSwap X Pro Controller © Nerces
Sans doute l'une des meilleurs manettes actuellement sur le marché © Nerces pour Clubic

Thrustmaster eSwap X Pro Controller : l'avis de Clubic

À la manière de ce qu’il avait fait l’an dernier avec l’eSwap Pro Controller, Thrustmaster surprend son monde. Il surprend en proposant une manette exclusivement filaire en 2021. Il surprend aussi par le tarif qu’il pratique se hissant au niveau des pads les plus coûteux : à 170 euros sans compter les packs additionnels, le fabricant risque de dissuader quantités de joueurs.

Thrustmaster ne vise de toute façon pas M. Tout-le-monde. Sa modularité, mais aussi la richesse de son logiciel et la qualité de ses composants en font un produit haut de gamme d'usage très spécifique qui justifie alors plus facilement ce tarif hors-normes. Il ne nous appartient pas de décider si oui ou non vous avez besoin d’un tel pad. Une chose est en revanche à peu près certaine : vous ne serez pas déçu par votre achat que vous jouiez sur PC ou sur Xbox.

8

To swap veut dire échanger en anglais et le moins que l'on puisse c'est que l'échange est au cœur du concept de la gamme eSwap. L'eSwap X Pro Controller est conçue autour de petits blocs aimantés que l'on peut insérer / retirer / déplacer sans qu'il soit nécessaire de visser / dévisser quoi que ce soit. En quelques secondes, on peut ainsi inverser la position des mini-sticks et de la croix directionnelle.

Afin de faire bonne mesure et d'ajouter la personnalisation cosmétique à la personnalisation technique, Thrustmaster propose des packs additionnels pour modifier l'esthétique de la manette, mais aussi ses fonctionnalités en la transformant par exemple en fighting pad. L'eSwap X Pro Controller est en quelque sorte une « manette à tout faire » capable de convenir à tous les joueurs d'autant qu'un logiciel complet permet d'affiner les choses. On regrette tout de même qu'il n'existe aucune version sans-fil et que, bien sûr, les packs additionnels viennent ajouter au coût d'une manette déjà parmi les plus onéreuses sur le marché.

Les plus

  • Niveau de finition exemplaire
  • Modularité remarquable
  • Sticks d'excellente facture
  • Boutons agréables et réactifs
  • Logiciel riche et bien pensé
  • Packs variés en supplément
  • Six boutons pour gérer les profils et le son

Les moins

  • Exclusivement filaire
  • Tarif très élevé, modules en sus
  • Pas de palette au dos
  • Pas de grip sur les poignées
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
11
9
Demongornot
Quelqu’un qui connait bien les manettes aurait un argument (autre que les bloque échangeable) pour prendre cette manette plutôt que les Razer Raiju ou Razer Wolverine qui offrent le sans fil et un DPad avec touches indépendantes (le must pour les jeux de combat) ?<br /> Sur le papier les Razer ont l’air mieux, mais après je ne sais pas comment ça ce traduit dans la réalité.
darouinne
A part les jeux de foot et de voiture, qui utilise une manette dans les autre jeux???
eluxir
si elle est comme la première sortie FUYEZ ! stick inutilisable après a peine 2 semaines d’utilisation, grip latérale qui de désagrège, les design bouton qui s’effacent… ( bien que ca ce comprend pour vendre leur kit en masse, on sent la philosophie de l’entreprise) et un SAV inexistant.
TofVW
Bah, les jeux genre Assassin’s Creed, les plateformers 2D, les party games comme Overcooked, les jeux Lego…<br /> Je dirais plutôt, à part pour les FPS et les STR, qui n’utilise pas de manette sur PC ?
c_planet
hello, je pense que c’est 3 boutons de part et d’autre (de chaque côté) du jack.<br /> @darouinnne<br /> malheureusement, une grande partie sont maintenant en gamepad sur tps et fps. c’est assez peu flatteur sur les vidéos, on voit tout de suite qu’il y a un truc qui cloche, parce qu’en plus c’est souvent mal maitrisé, un gamepad à 15 euros ça leur suffirait.
PsykotropyK
Moi j’en utilise pas
molotofmezcal
Ben moi par exemple, je joue sur PC et exclusivement au gamepad.<br /> Objectivement ca dépend du type de jeux mais pour bon nombre le Gamepad est le meilleur choix.<br /> Mais plus globalement je trouve que le combo clavier/souris est surtout un choix par défaut faute de mieux quand on a besoin de précisions (fps/rts) ou d’un bon nombre de boutons (certaines simulations) , mais autrement c’est quand même ce qu’il y a de moins immersif et ‹&nbsp;organique&nbsp;›.
TofVW
Heu, non, faut quand même pas abuser… sur un FPS, je suis beaucoup plus «&nbsp;dans le jeu&nbsp;» quand je joue clavier/souris, le nez sur l’écran, à regarder partout autour de moi à «&nbsp;vitesse réelle&nbsp;», que dans mon canap’ avec ma manette à attendre que le personnage fasse un tour sur lui-même en 45 secondes (oui j’exagère).<br /> Pour ce type de jeu, clavier/souris, c’est ce qu’il y a de plus immersif, justement.
Demongornot
Je suis très clavier (enfin un Logitech G13) et souris, mais il y a des jeux que je préfère à la manette, Nier Automata pour lequel j’ai acheté une réplique assez bonne de la DualShock 4 (avec DS4Windows c’est plutôt sympa), maintenant c’est Ancestor: The Humankind Odyssey.<br /> L’idée est également pour jouer à des jeux de combat tel que Mortal Kombat X et Skullgirls que je possède également.<br /> Sinon les jeux de voitures, n’ayant plus mon G29, vue que je possède Dirt Rally 1 et 2, Assetto Corsa, Project Cars 1 et 2, The Crew 2, RFactor 2 (bien que celui-là avec la manette c’est pas le mieux) et pas mal d’autre moins gros/connu et/ou plus vieux.<br /> Et il y a surement d’autre titre que j’oublie ou auxquels je possède mais je n’y ai pas pensé en écrivant cette réponse pour lequel la manette est sympa, car j’ai beaucoup de jeux sur Steam.<br /> Rien que dans GTA 5 pour contrôler les véhicules ça peut valoir le coup de switcher entre les deux.
c_planet
Voilà, le type de contrôle/vue qui est censé faire vendre en 2021 : Portal 2: Desolation - Gameplay Teaser and Portal Gun Reveal - YouTube<br /> Donc, ici, on a déjà qqun qui maitrise bien son gamepad, mais perso j’arrive pas à trouver cela naturel, l’action est lissée (quand il sort du wagon, il a déjà pris le contrôle où est-ce que c’est de la séquence scriptée ?); ces mouvements de caméra, ça me rappellera toujours les bornes des rail shooters. Et note, même pas besoin de viseur pour le tir.
Ju_Ju48
A peu près 200M de joueurs sur console…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Fiat Chrysler s'allie à une start-up pour mettre au point un Taxi aérien électrique
HSBC est sommé de préciser son calendrier de sortie des énergies fossiles
Suez se rebiffe face à Veolia, en annonçant avoir reçu le soutien des fonds Ardian et GIP
Le mythique jeu d'arcade NBA Jam va faire l'objet d'un documentaire !
Aérospatial : l'UE annonce un investissements de 300 millions pour booster le secteur
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Mini critique WandaVision (S01E01E02)
Haut de page