Chrome : les extensions devront être téléchargées sur le Chrome Store

13 juin 2018 à 14h06
0
Bloqueur de pub pour les uns, comparateur de prix pour les autres : nous avons tous des extensions installées sur notre navigateur Web. Mais dans la jungle des extensions disponibles sur internet, certaines, malveillantes ou indésirables, ne sont pas bonnes à installer.

Google a décidé de remédier à ce problème et compte dès cet été retirer l'installation en ligne sur toutes les plateformes. Dorénavant, les utilisateurs pourront uniquement installer des extensions à partir du Chrome Web Store.

Finies les installations en ligne, il faudra passer par le Google Store

Parmi ces centaines de milliers d'extensions disponibles sur le web, un certain nombre est susceptible de gâcher la navigation sur le web de certains utilisateurs. Elles modifient parfois la page d'accueil du navigateur sans qu'on le veuille, peuvent ralentir la navigation ou même récolter des données personnelles et les transmettre à des tiers. Face aux nombreuses plaintes des utilisateurs à l'encontre de ces extensions malveillantes, Google explique sur son blog que « lorsqu'elles sont installées via le Chrome Web Store, les extensions sont nettement moins susceptibles d'être désinstallées ou de provoquer des réclamations par rapport aux extensions installées via l'installation en ligne. », explique Google sur son blog.

Le Chrome Web Store obligeant les développeurs à utiliser des captures d'écran et à écrire une description complète, il limiterait le risque d'avoir des extensions indésirables. Le géant américain a donc décidé de rendre impossible pour les développeurs de proposer l'installation d'extensions directement depuis un site web et « à l'avenir, les utilisateurs pourront uniquement installer des extensions à partir du Chrome Web Store, où ils pourront voir toutes les informations sur les fonctionnalités d'un poste avant leur installation », déclare James Wagner, Extensions Platform Product Manager chez Google.

chrome web store


Un changement en trois phases

Le changement se fera en trois phases :
  • Depuis le 12 juin 2018, l'installation en ligne est devenue indisponible pour toutes les extensions publiées pour la première fois le même jour ou après. Les utilisateurs qui tenteront d'installer des extensions qui tentent d'appeler la fonction chrome.webstore.install() seront automatiquement redirigés vers le Chrome Web Store pour terminer l'installation ;
  • Dès le 12 septembre 2018, « l'installation en ligne sera désactivée pour les extensions existantes et les utilisateurs seront automatiquement redirigés vers le Chrome Web Store pour terminer l'installation. »
  • Et en décembre 2018, lorsque la nouvelle version de Chrome sera disponible, les API d'installation en ligne seront définitivement supprimées de Chrome. Les développeurs devront mettre à jour avant l'arrivée de la version stable de Chrome 71 leurs liens d'installation sur leurs sites pour rediriger les utilisateurs vers la liste du Chrome Web Store.


Avec cette résolution de supprimer toutes les installations d'extensions depuis un site web sur son navigateur, en les conservant hors de son store, Google compte empêcher l'expansion des extensions malveillantes et indésirables. Il sera tout de même toujours possible d'utiliser les extensions Chrome déjà installées, puisqu'elles ne seront pas supprimées de votre navigateur. Pour la firme de Mountain View, ce changement « améliorera la transparence pour tous les utilisateurs quant à leurs choix d'extension dans Chrome. »

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

La Google Home va maintenant prendre 3 commandes en même temps
La balance connectée Xiaomi à 36,50 euros
Pas rentable, Tesla va se séparer de 9% de ses effectifs dans le monde
La version Preview d’Office 2019 pour macOS est disponible
Google Traduction et son IA peuvent fonctionner en mode hors-ligne
Lenovo lance des PC gaming fixes, portables… et fixes transportables
Le forfait mobile SOSH 50 Go à 9,99€ par mois ou 20 Go à 4.99€ par mois
Intel prévoit d'entrer sur le marché des GPU en 2020
Coupe du monde : Goldman Sachs prédit le futur vainqueur du Mondial 2018
Xiaomi affiche une perte nette de près d'un milliard d'euro au T1 2018
Haut de page