Firefox : retrait d'une extension un peu trop curieuse

20 mai 2011 à 13h06
0
0096000003729336-photo-firefox-mobile-android-logo.jpg
Une extension pour le navigateur Firefox, téléchargée plus de 7 millions de fois, collectait l'historique de l'ensemble des sites visités en combinant cette dernière avec un identifiant spécifique pour chaque utilisateur.

Désormais retirée du répertoire de Mozilla, l'extension Ant Video Downloader and Player, se présentait comme un outil permettant aux internautes de récupérer les clips mis en ligne sur différents sites populaires tels que Youtube, Myspace, Google Video ou encore Daily Motion. Si les développeurs assurent que « cet addon est sécurisé (et) ne contient aucun malware », tout le monde n'est pas du même avis.

En effet, le chercheur indépendant Simon Newton a découvert que l'extension collectait plusieurs données à l'insu de l'utilisateur. Alors qu'il tentait de corriger le fonctionnement d'une application web, il s'est aperçu que chaque requête HTTP envoyée depuis son PC était transmise vers le serveur rpc.ant.com. Ces données incluaient la date de connexion, les détails du navigateur utilisé ainsi que plusieurs cookies contenant un identifiant unique universel. Notons que cet identifiant n'est pas modifié même après la désinstallation et la ré-installation de l'addon. Il est alors nécessaire de ré-appliquer les paramètres de Firefox par défaut.

0226000004282692-photo-ant-video-downloader-player.jpg

Ant Video Downloader and Player a enregistré 7 083 297 téléchargements à raison d'un moyen de 6 837 installations par jour.


Le développeur ajoute que l'extension procède à la collecte aussi bien en mode de navigation classique qu'au travers d'un VPN ou en mode de navigation privée. « Puisqu'il y a un identifiant unique, il est possible de dresser des modes de comportement en fonction de ma position », déclare M. Newton en précisant : « par exemple si j'utilise mon portable au travail, sur un hotspot public, à la maison ou chez un ami, cet identifiant et ces cookies sont rattachés à l'adresse IP et amassent non seulement des informations relatives à mes activités en ligne mais également sur l'endroit où je me trouve ».

Interrogé par le magazine The Register, un porte-parole de Mozilla confirme les propos de M. Newton. Si la collecte de données ne serait pas en violation des conditions de publication des extensions, la fondation souhaite cependant que ce comportement soit clairement mentionné à l'internaute. Mozilla a donc contacté l'équipe de ant.com afin qu'elle rectifie sa politique de confidentialité ainsi que la description de son extension. La collecte servirait à améliorer un algorithme retournant, pour chaque site visité, une note de popularité.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le paiement sur Internet s'arme d'un nouveau système antifraude fonctionnel dès demain
Maladies pulmonaires : les enquêteurs américains n'écartent aucune cigarette électronique
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Renault : son crossover électrique K-ZE lancé en Chine, à partir de 8 500 €
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Un démantèlement des GAFA ?
Des chercheurs remettent sur la table la solution de l'ascenseur vers la Lune
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe
Un son pour avertir les piétons va être ajouté à la Tesla Model 3
La Renault ZOE 2 se lance (enfin !) officiellement

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top